//taboola

PSG: La qualification, une nécessité pour les finances du club

8 mars 2023 à 7:45 par Thomas

0
Ce n’est pas seulement pour une question de crédibilité du projet sportif que compte (énormément) la qualification du PSG, face au Bayern Munich.

Il ne suffit pas de dire que le PSG joue sa saison sportive, sur ce deuxième round face au Bayern Munich, après l’aller perdu (0-1), à domicile au Parc des Princes. Il y a au moins aussi important pour le club, que le frisson d’une victoire sur le géant bavarois et la liesse du succès collectif derrière ce match : il y a l’argent, celui que vaut cette opposition et celles à venir, si par bonheur Paris s’invite à la fête.

Le fair play financier, cette épée au-dessus du PSG…

C’est moins les 10,6 millions d’euros que rapportent la qualification aux quarts de finale, que tout ce qui en découle autour. Pour bien le comprendre, il faut d’abord regarder dans le rétro de la saison 2021-2022 dernière, achevée avec près de 370 millions d’euros net de pertes au PSG, consécutives à un exercice 2021, déjà en déficit de plus de 170 millions d’euros. Certes, selon les informations de L’Equipe, ce mardi, le PSG ne devrait pas essuyer de nouvelles sanctions de l’UEFA, au terme de l’exercice en cour. Mais faut-il rappeler qu’il a été frappé d’une amende de 10 millions d’euros, pour non respect de son fair play financier et qu’il risque jusqu’à 55 millions supplémentaires, s’il n’équilibre pas ses comptes entre recettes dépenses, dans les deux saisons à venir. Sans occulter de possibles sanctions sportives à la longue.

La masse salariale prend des proportions inédites dans le football

Or la masse salariale, déjà inédite dans l’histoire du football, à 729 millions d’euros en 2022, a depuis encore augmenté sous l’effet de l’extension du contrat de Kylian Mbappé. A l’addition du salaire et des primes, le trio Messi/Neymar/Mbappé coûte presque autant sur la balance, que tous les revenus générés par leur club, or mercato.

Déjà 80 M€ gagnés de cette Ligue des champions

Voilà qui pointe donc la brûlante nécessité pour Paris, de se qualifier dans cette Ligue des champions. A l’ajout jusqu’ici de tous les bonus distribués par l’organisateur du format (prime commune aux 32 équipes, bonus aux résultats, classement au coefficient et droits de l’audiovisuel), il cumule plus de 85 millions d’euros. Dix et quelques millions de plus, comme évoqué plus haut, sont promis au club prochainement qualifié ; la demi-finale vaudra 12,5 millions, la finale 15,5 et encore 4,5 millions, aux heureux récipiendaire de la Ligue des champions.

Vous aimerez aussi:  PSG: Près de 10 millions d'euros payés au PSG ce vendredi

Le nécessaire ajustement des dépenses aux recettes

C’est sans compter l’ajout en plus des recettes tirées des matchs à domicile au Parc, et d’un merchandising accru, plus les tours avancent. Bref, sans toutes ces autres recettes sur lesquelles fantasme le board parisien pour tenter, s’il est encore possible désormais, d’équilibrer ses finances au bilan de cette saison 2022-2023.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑