//taboola

OM: Salaire, valorisation, contrat, les chiffres d’Ismaïla Sarr sur le mercato

23 juillet 2023 à 9:20 par Thomas

0
Ismaïla Sarr reviendra-t-il en France ? L’OM penserait à lui.

L’Olympique de Marseille n’en a pas fini avec son marché des transferts estival et vise d’autres pointures après les premiers renforts officialisés dont les internationaux, Geoffrey Kondogbia pour la France et Pierre-Emerick Aubameyang avec le Gabon. C’est encore un international, Sénégalais en ce qui le concerne, que l’OM a dans son viseur, selon une information de Fabrizio Romano confirmée ce dimanche par L’Equipe. Le club phocéen s’intéresse au profil d’Ismaïla Sarr qui évolue de l’autre côté de la Manche, à Watford.

L’OM s’intéresse au profil de l’ancien du Stade Rennais

L’ailier qui s’était illustré pendant sa période avec le Stade Rennais sur les saisons 2017-2019 a rejoint les Frelons contre une indemnité de 17 millions d’euros, hors bonus. Si Watford est depuis tombé de la Premier League au Championship, soit la deuxième division, ce n’est pas de la faute d’Ismaïla Sarr, 25 ans, auteur de performances honorables à l’instar de sa dernière saison à 10 buts et 6 passes décisives en 39 rencontres. Sur les cinq ans de son contrat signé, il ne lui en reste plus qu’une, Watford est à la croisée des chemins pour ne pas y perdre en argent.

Vous aimerez aussi:  Mbappé: Combien a-t-il gagné depuis qu'il a signé au PSG ?

Ismaïla Sarr est dans sa dernière saison contractuelle avec Watford

La plateforme Transfermarkt valorise cette dernière saison contractuelle à 20 millions d’euros et l’Observatoire du football, à moins de 15 millions d’euros. L’Olympique de Marseille pourrait le recruter à moins, il serait question de 12 millions d’euros. pour la polyvalent ailier ou attaquant. Ismaïla Sarr a signé pour un salaire estimé proche de 60 000 livres hebdomadaires qui valent l’équivalent de 3,6 millions d’euros brut annuels. Comprendre qu’il deviendrait en rejoignant l’OM, un joueur cadre du vestiaire et sur l’aspect sportif et sur la rémunération.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑