//taboola

Ce qu’a plus justement payé BlueCo pour le rachat du RC Strasbourg

1 octobre 2023 à 17:30 par Thomas

0
Selon nos informations à Sportune, le rachat du RCSA l’a été à un coût moins élevé qu’annoncé par nos voisins anglais.

Depuis le début de cet été, le RC Strasbourg Alsace a changé de propriétaire. Annoncé le 22 juin dernier, le rachat du club alsacien par le consortium américain BlueCo, à la tête duquel pointe l’homme d’affaire américain, Todd Boehly. Le même investisseur et ses associés qui ont repris plus tôt en 2022, la gouvernance du club de Chelsea, à l’oligarque russe Roman Abramovich, contraint de le céder à la suite de l’invasion russe en Ukraine.

Moins que les 75 M€ annoncés pour le rachat du RC Strasbourg

Selon la presse britannique, il en a coûté à BlueCo l’équivalent de 75 millions d’euros pour le rachat du club strasbourgeois. Mais selon nos informations à Sportune, l’investissement est plus d’une fois et demi moindre, plus proche d’un montant de 45 millions d’euros. C’est qu’après avoir annoncé le rachat, BlueCo a consenti à la société, un prêt transformé en capitaux propres, dont une part a servi à augmenter le capital du club de 335 500 euros, à 1 334 000 euros.

BlueCo propriétaire de 99,7% des parts du RC Strasbourg

L’opération a valorisé l’action du club à 4497,75 euros, soit pour les 10 005 actions qui formaient 100% du capital avant son augmentation, l’équivalent de 45 millions d’euros. BlueCo en ayant acheté 99,7%, le coût final de la cession du RC Strasbourg au bénéfice du consortium américain équivaut donc à la somme de 44 986 500 euros.

Anciennement majoritaire, Marc Keller est resté président du club

Par communiqué publié le 22 juin, Marc Keller écrivait : « Après deux années de réflexion avec mes collègues actionnaires, nous avons conclu cet accord. Bien que nous ne soyons pas confrontés à une situation financière urgente, nous avons réalisé que nous avions atteint les limites de notre modèle. Pour continuer à faire progresser le Racing et le projeter vers de nouveaux horizons, nous devions être soutenus par une structure solide capable de favoriser notre développement et notre ambition. Je me réjouis donc de la perspective d’accueillir un nouvel investisseur stratégique, avec lequel nous pourrons accélérer l’ambition du club de construire le Racing de demain ». L’ancien footballeur professionnel et patron du club derrière son renouveau ces dernières saisons, est resté au poste de président qu’il occupait déjà précédemment.

Vous aimerez aussi:  Les 10 footballeurs les mieux payés d'Europe en 2024


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑