//taboola

F1, Sponsoring: De Alpha Tauri à Hugo Boss en 2024 – Le projet de Red Bull pour son équipe B

9 août 2023 à 16:30 par Marc Limacher

0
Quel futur pour l’écurie B de Red Bull, Alpha Tauri ?

Il est acté depuis quelques mois que l’équipe bis de Red Bull Racing, Alpha Tauri, ne sera plus nommée de la sorte. L’empire Red Bull arrêtant l’investissement de la marque lifestyle lancée en 2019 et promue par l’ex-équipe Toro Rosso depuis 2020 en Formule 1. En coulisse, la marque autrichienne cherche un partenaire pour rebaptiser sa deuxième équipe.

Red Bull cherche un partenaire à 50 millions par an

Le projet est ambitieux pour le nouveau responsable commercial de l’équipe, Lars Stegelmann, lui-même sous la coupe de Peter Bayer, le patron de la marque Alpha Tauri : il doit trouver un sponsor devenant partenaire principal et rachetant également les droits de dénomination de l’équipe pour 2024. Un investissement autour de 50 millions d’euros par saison, estimés par le Business Book GP. Soit l’équivalent de la subvention annuelle accordée par Red Bull à son équipe italienne.

2 candidats en coulisses et un scénario autour de Hugo Boss

Deux entreprises sont intéressées par le projet. La première a été annoncée récemment par le portail RacingNews365, par le biais d’Hugo Boss, historique sponsor de McLaren et actuellement chez Aston Martin. Les rumeurs indiquent que Red Bull souhaite vendre Alpha Tauri à Hugo Boss. Le prix estimé est de 200 millions de dollars, dont une bonne partie pourrait être convertie en sponsoring. Mais, lors du week-end du Grand Prix de Hongrie, nous avons appris que l’équipe avait eu une réunion avec un second partenaire intéressé. Son identité n’est pas confirmée, mais il ne serait pas possible d’associer les deux marques intéressées ensemble. Ce qui signifie que c’est également une marque de l’univers des vêtements haut de gamme. Bien que des liens avec la marque Alfa Romeo, actuellement sponsor de l’équipe Sauber pourraient exister.

Un plan marketing pour récolter 95 millions par an

Le plan marketing pour l’équipe italienne est articulé autour de 3 espaces sur la voiture de 2024. Le premier est le principal avec dénomination et présence sur le capot moteur, pour 50 millions d’euros L’aileron arrière et les pontons seraient à vendre environ 25 millions d’euros en tant que sponsor secondaire. Le dernier étant sur le coté de la coque pour environ 20 millions. Soit, un total de 95 millions d’euros de sponsoring pour 2024. Plus que les 70 millions cumulés entre PK Orlen et Red Bull aujourd’hui.

Alpha Tauri, une marque qui n’a jamais décollé

Initialement, le projet était que l’équipe italienne s’autofinance, comme Red Bull Racing ; Red Bull se contentant des salaires des pilotes et du marketing. Selon le plan initial, la jeune marque lifestyle Alpha Tauri devait générer environ 250 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021 et viser en 2023, les 400 millions. L’ambition était d’atteindre 1 milliard à l’horizon 2030. 10% de ce chiffre devait permettre de financer l’équipe de F1, principal vecteur de communication de la marque. C’est-à-dire que 25 millions devaient être injectés en 2021 et pour cette année 2023, 40 millions d’euros devaient alimenter le budget de l’équipe italienne. Sauf qu’aucun des objectifs financiers exposés n’a été atteint. Aucun chiffre n’est diffusé, mais ils sont estimés autour de 30 millions de chiffre d’affaires. La marque n’étant accessible que dans des pays fréquentés par la Formule 1 durant la saison, cela limite son développement. Ce qui force Red Bull à continuer d’injecter de l’argent dans le projet, qui devait s’autofinancer sur le principe.

Vous aimerez aussi:  Russell Westbrook: La liste de ses sponsors et ce qu'ils lui rapportent

Un nouveau plan en action

La mission du nouveau PDG de Red Bull, Oliver Mintzlaff, à présenter à Peter Bayer est de rendre indépendante économiquement l’équipe bis italienne, dès 2024. Tout est ainsi mis en œuvre pour cela. Des discussions ont d’ailleurs lieu avec PK Orlen pour prolonger l’aventure pendant trois saisons (2024, 2025, 2026), dans les conditions d’un partenaire secondaire et non principal, à hauteur de 20 millions d’euros par saison.

Une offre d’1 milliard de dollars a été présentée au début de l’été pour racheter l’équipe, mais la direction de la marque autrichienne estime qu’il est plus rentable de céder les droits commerciaux de son équipe et rapatrier une partie du bureau technique à Milton Keynes, dans le campus de Red Bull Racing. Il est déjà indiqué que la prochaine machine alignée par l’équipe italienne sera une copie de la RB19, ultra dominatrice cette saison. Mais, il est plus probable que le modèle s’inspire du programme Haas/Ferrari. L’équipe américaine dispose d’une usine à Maranello et l’équipe technique est assez proche de la Scuderia, car ce sont des transfuges de Ferrari. Le siège à Kannapolis, aux Etats-Unis, servant principalement de base pour l’équipe course et commerciale du team. Faenza pourrait se transformer en équivalent à l’avenir.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑