//taboola

Détail des nouvelles primes de la Ligue Europa pour la période 2024-2027

27 mars 2024 à 19:35 par Thomas

0
Plus d’équipes et plus d’argent pour la Ligue Europa.

A nouveau format de compétition, nouvelle grille de répartition. L’UEFA a dévoilé les règles de la distribution des gains aux clubs de la Ligue Europa, selon une nouvelle grille d’attribution que Sportune a consulté. Exit la formule à quatre critères – prime de participation, montants fixe, classement au coefficient et part de marché -, à compter de la saison prochaine, les deux derniers fusionnent en un bonus appelé « pilier de valeur ».

Une nouvelle forme de répartition pour la Ligue Europa

Tout n’est pas encore évident à appréhender, mais cette nouvelle version promet de rendre plus riches les clubs qui la disputeront. A quelques exceptions près, comme par exemple les primes de victoires et de nuls en phase de groupes qui diminuent de 630 000 euros et 210 000 euros actuels à 450 000 et 150 000 euros. En contrepartie, les équipes joueront plus de matchs en passant de 32 qualifiées à 36.

De 325,5 M€ à 565 M€ le total des primes distribuées par l’UEFA

Au total, le pot reversé aux formations de la Ligue Europa sera de 565,5 millions d’euros, plus de 73% supérieur sur cette édition 2023-2024 (325,5 M€), dont 115 millions seront pour les primes de participation commune aux 36 équipes (augmentées de 3,63 M€ à 4,31 M€), 212 millions pour montants fixes et 198 millions du pilier de « valeur ». Les détails sont à lire ci-dessous.

Le détail des primes de la Ligue Europa pour la période 2024-2027

Primes de participation (total de 155 M€)
4,31 million d’euros

Vous aimerez aussi:  Classement des clubs les plus dépensiers du foot français (hors trading)

Montants fixe (212 M€)
Victoire en phase groupes = 450 000 €
Match nul = 150 000 €
Match de barrage = 300 000 €
Huitième de finale = 1,75 M€
Quart de finale = 2,5 M€
Demi-finale = 4,2 M€
Finalistes = 7 M€
Vainqueur = 6 M€

Pilier de « valeur » (198 M€)
Le nouveau pilier « valeur » est la combinaison des précédentes « part de marché » (droits TV) et « coefficient » (classement des clubs à l’indice UEFA).
Il se divise en deux éléments :

– La partie dite « européenne » se compose elle-même de deux parts : un classement des clubs en fonction du montant des droits TV de chaque pays et un classement au coefficient sur 5 ans. La partie européenne est divisé en 666 parts, l’équipe la moins bien classée reçoit une part, la meilleure en a 36.

– La partie dite « non européenne », elle aussi divisée en 666 parts, distribués selon le classement au coefficient sur dix ans. A savoir que l’équipe la mieux classé reçoit 36 parts et la moins bonne, une seule part.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑