F1: George Russell, les détails de son nouveau contrat Mercedes F1

6 septembre 2023 à 10:40 par Marc Limacher

0
George Russell a prolongé son contrat avec Mercedes F1, sans toutefois obtenir tout ce qu’il espérait.

Discrètement George Russell a prolongé son contrat avec Mercedes AMG F1 jusqu’en 2025. Discrètement est effectivement le mot, car le pilote est loin d’avoir obtenu le contrat qu’il espérait. Sa victoire du Grand Prix du Brésil a été l’apogée de sa jeune carrière chez Mercedes AMG F1. Le jeune anglais avait battu au championnat et sur la piste Lewis Hamilton. D’aucun annonçait la fin du septuple champion du monde et le début d’une nouvelle ère. Mais le Grand Prix d’Australie 2023 a tout fait basculer.

George Russel d’une position de force à faible en 3 mois

En avril, Russell avait soumis le désir de signer un contrat de trois saisons (jusqu’en 2026), pour un salaire de 20 millions d’euros par saison, auprès de Toto Wolff. Ce dernier, n’a pas réagi, laissant son pilote évoluer durant la saison. Progressivement, l’Anglais a perdu pied. Les échanges radios ont été lunaires, des coups de bluffs et autre commentaires dans les médias ont éloigné le pilote de son focus. Distancé au championnat par Lewis Hamilton, George Russell n’était plus que l’ombre de lui-même pendant une longue période de 3 mois. Après avoir prolongé Lewis Hamilton, Toto Wolff a fait une contre-proposition à son deuxième pilote en juin : deux saisons (2024 et 2025) et un salaire de 500 000 euros par course du championnat, soit 11 à 12 millions d’euros par saison. Une hausse par rapport au contrat actuel, estimé par notre partenaire du Business Book GP à 9,5 millions d’euros. Le salaire pouvant passer à 16 millions, dans le cas ou Mercedes AMG remporte le championnat du monde des constructeurs, au bénéfice d’une prime de 5 millions.

Une clause de performance en guise de sortie

Dans le détail, le contrat dispose d’une clause de sortie pour les deux parties après l’année 2024, en cas de mauvaise performance. La rumeur indique que Russell doit marquer au moins 70% des points de Lewis Hamilton, en milieu de championnat, pour être renouvelé. Ce qui était limite durant cette saison 2023. Avec ce nouveau contrat, Russell se retrouve dans la même zone de salaire que Carlos Sainz, Sergio Perez, Pierre Gasly, ou même Daniel Ricciardo. Cela atteste d’une forme d’état d’esprit de l’équipe allemande à l’attention de son pilote britannique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑