Neymar, visite de sa maison à 8M€ dans le viseur de la justice brésilienne

24 juin 2023 à 18:25 par Emmanuel Bernard

1
Immense est l’un des qualificatifs qui sied à la maison de Neymar, à Mangaratiba.

Epinglé pour des travaux non autorisés dans sa demeure de Mangaratiba, en périphérie de Rio de Janeiro, Neymar risque une forte amende de l’ordre du million d’euros. Lui serait notamment reproché la construction d’un lac artificiel par le détournement de l’eau d’une rivière à proximité. La maison en question est immense, elle s’étend sur un terrain d’une surface avoisinant les 10 000 mètres carrés.

Visite en images de l'incroyable maison de Neymar, à Rio

Neymar épinglé pour des travaux non conformes dans sa maison brésilienne

Neymar l’a acheté en 2016, elle serait valorisée à près de huit millions d’euros. Les images qui circulent montrent un écrin de rêve. Avec piscine, court de tennis, terrain de football, de basket, un héliport puisque le propriétaire des lieux a son propre hélicoptère personnalisé. Il bénéficie également d’un quai pour accoster son bateau à proximité.

Une résidence de carte postale avec toutes les commodités possible

L’intérieur n’est pas moins exceptionnel, il y a une autre piscine, un spa avec bain à remous, un hammam, une immense cave à vin pour 3 000 bouteilles, un espace de cinéma et bien évidemment, un salle de sport nécessaire pour un sportif de haut niveau. La maison abrite six grandes suites pour l’attaquant du Paris Saint-Germain et ses invités. Découvrez là en images dans le diaporama ci-dessus.


One Response to Neymar, visite de sa maison à 8M€ dans le viseur de la justice brésilienne

  1. Chantal Marmor says:

    C est absurde, plus absurde encore l l’impunité observée dans son comportement hors la LOI, pour la riviere detournée, pour les abus sexuels successifs, c est une honte nationale, une personne qui a voté Bolsonaro simplement pour être amnistié d une somme faraonique d impôts au Brésil. Une HONTE.

    Répondre commentaire modifié suite à un signalement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑