//taboola

FCGB: 12 saisons consécutives de pertes et 272M€ de déficits cumulés

27 juin 2023 à 12:30 par Thomas

0
Perdre de l’argent saison après saison, c’est une triste réalité chez les Girondins de Bordeaux, depuis plus d’une décennie.

A la veille de passer son grand oral face à la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG), le FC Girondins de Bordeaux compte les sous jusqu’au dernier, pour boucler un budget à trou et ainsi valider un nouveau départ en Ligue 2, pour la saison 2023-2024. Des trous, les Marines en ont dans leur raquette et pas qu’au seul bilan comptable de l’exercice 2022-2023 achevé. Selon nos observations à Sportune, voilà douze saisons consécutives et probablement treize à l’ajout de la dernière, dont on ne connait pas encore l’officialisation des chiffres, que le club perd de l’argent.

Depuis le titre en 2009, le FCGB perd continuellement de l’argent

Il faut remonter loin en arrière, à la saison 2009-2010, pour trouver trace du dernier bénéfice, alors de 2,204 millions d’euros net. C’était la saison d’après le dernier titre en championnat de France de Ligue 1, depuis les Girondins de Bordeaux s’enfoncent petit à petit, sportivement comme financièrement. C’est après 2017 que la situation s’est surtout gâtée. Jusqu’alors, si pertes il y avait, elles restaient plus ou moins « maîtrisées » par l’actionnaire de l’époque, M6, à moins de 15 millions d’euros net. La machine s’est emballée à partir de la reprise par GAPC en 2018, puis par Jogo Bonito Group, propriétaire à 100% des actions de la société La Dynamie SAS, elle même détentrice de de 99,99% du capital social du club.

272 M€ net le déficit cumulé dont les 3/4 sur les 5 derniers exercices

Sur les cinq ans de la période 2017 à 2022, le déficit net cumulé dépasse les 200 millions d’euros. Cela représente les trois quarts du cumul enregistré sur les douze derniers exercices entre 2010 et 2022 (271,977 M€ net). Il est vrai que le club a, non sans peine traversé la période de la Covid, comme l’ensemble du sport en France, pour une des explications à avancer. Mais ce déficit structurel est d’autant plus inquiétant qu’il est unique sur une aussi longue période, parmi les principaux clubs de l’élite. Un exemple à lui opposer que celui de l’AS Saint-Etienne, qui lui ressemble à bien des égards entre passé sportif et actuel. Si les Verts ne réussissent pas tout, ils ont le mérite d’être plus vertueux, ayant passé plus d’une décennie d’exercices comptables bénéficiaires, jusqu’au dernier de la descente, à 6 millions net de pertes au 30 juin 2022. A la même date, Bordeaux enregistrait un déficit de 53 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  Ibrahimovic nouveau président de la Kings League

Les performances financières des Girondins de Bordeaux sur les dernières saisons

2021-22 = – 53,083 M€
2020-21 = – 67,017 M€
2019-20 = – 34,933 M€
2018-19 = – 25,702 M€
2017-18 = – 21,099 M€
2016-17 = – 14,484 M€
2015-16 = – 5,498 M€
2014-15 = – 13,443 M€
2013-14 = – 7,686 M€
2012-13 = – 7,702 M€
2011-12 = – 14,287 M€
20110-11 = – 7,043 M€
2009-10 = + 2 204 M€


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑