//taboola

Pierre Gasly, entre Alpine, Audi et Williams pour 2025

3 mai 2024 à 15:15 par Marc Limacher

0
En difficulté comme son écurie Alpine cette saison 2024, Pierre Gasly est à la croisée des chemins.

Le 18 Mars 2024, Pierre Gasly est devenu le 3ème actionnaire du FC Versailles. Un projet passion comme l’annonçaient les communiqués de presse, nourrit par l’ambition d’accéder à la Ligue 2 et éventuellement la L1. L’investissement est estimé au million d’euros. Une diversification nouvelle pour le vainqueur du Grand Prix d’Italie 2020 à Monza et actuel pilote Alpine F1 Team, bien en difficulté sur le marché des transferts qui est le sien : celui de l’automobile.

L’entourage du pilote a informé la direction de l’équipe Alpine F1 Team, suite au Grand Prix d’Arabie Saoudite, de son intention de continuer l’aventure en 2025 et 2026, pour installer un climat de confiance, au moment ou son équipier, Esteban Ocon est annoncé chez Audi et donc sur le départ pour « un monde meilleur ». Le timing de Gasly est bon et encourage l’équipe française à évoluer durant la saison 2024, qui s’annonce difficile.

Actuellement payé 12 millions d’euros (plus 3 millions de primes) par Alpine F1 Team, Gasly sait qu’il aura du mal à trouver une meilleure rémunération si les résultats ne s’améliorent pas. La proposition de ne pas faire évoluer sa rémunération en 2025 et 2006 s’est heurtée à un silence. La direction d’Alpine préoccupée par ses problèmes internes et le manque de résultats ne ferait pas vraiment échos aux démarches de son pilote. Devant l’absence de contre-proposition de la direction de son écurie, l’entourage de Gasly a sondé Audi/Sauber/Stake et Williams pour un futur commun possible.

Opération maintien de la valeur commerciale de Gasly

La première piste est destinée à maintenir sa valeur commerciale sur le marché pilote avec un salaire estimé de 12 millions d’euros. Mais la direction d’Audi F1 vise en priorité Carlos Sainz qui a été le seul pilote à avoir reçu une contre-proposition ferme. Tout le monde est ainsi en stand-by dans l’attente de la décision. Il est entendu que Esteban Ocon est le deuxième choix de la direction d’Audi, si Sainz ne signe pas. Williams Racing, de son côté aurait répondu par une offre estimée à 8 millions d’euros et un système de primes. L’intérêt de l’écurie anglaise est de progresser au classement et de motiver le pilote à atteindre les objectifs.

Vous aimerez aussi:  OM n°1, classement des clubs les plus décevants de la saison selon les amateurs de football

L’absence de performances significatives depuis le début de saison menace toutefois l’avenir de Pierre Gasly en F1. La nature ayant horreur du vide, la Formule 1 oublie rapidement les pilotes sans résultat sur un terme trop long. Une situation qui impose donc un regain de compétitivité pour le pilote français.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑