//taboola

PSG, Real, Barça… Quel club sera le premier au milliard de revenus ?

24 mars 2024 à 19:50 par Thomas

0
Le PSG vise le milliard de revenus et s’en approche. Mais il n’est pas le seul.

Le football européen est entré dans une nouvelle ère financière. Alors que la pandémie avait freiné l’élan des géants du continent, la saison 2022-23 a vu tous les cadors, excepté le FC Barcelone, battre leur record de revenus d’exploitation. La question qui se pose désormais est la suivante : quel sera le premier club à franchir la barre mythique du milliard d’euros ?

Le Football Benchmark de KPMG s’est intéressé au sujet. Avec des revenus respectifs de 831, 826, 802 et 800 millions d’euros, le Real Madrid, Manchester City, Paris Saint-Germain et le Barça forment un peloton de tête plus homogène que jamais. Ces mastodontes ont su diversifier leurs sources de revenus, allant au-delà des traditionnels droits TV. Désormais, l’accent est mis sur l’exploitation commerciale et les revenus liés au « matchday ».

Le Real Madrid compte sur la rénovation de Santiago-Bernabeu

C’est sur ce dernier terrain que le Real Madrid compte prendre une longueur d’avance décisive. La modernisation du Santiago Bernabéu, projet pharaonique de plus d’un milliard d’euros, touche à sa fin. Florentino Pérez, le président Merengue, prévoit d’ores et déjà l’organisation d’une centaine d’événements d’ici la fin de la saison, faisant grimper les revenus du stade à 317 millions d’euros (contre 140 millions la saison précédente).

À terme, le Bernabéu nouvelle génération devrait générer au moins 400 millions d’euros par an, avec des estimations optimistes allant jusqu’à 440 millions. L’arrivée prochaine de Kylian Mbappé ne fait que renforcer les perspectives financières réjouissantes du club espagnol.

Le Barça aussi avec le Camp Nou mais ce ne sera qu’en 2026

Barcelone suit le mouvement avec la rénovation de son Camp Nou, intégrée au projet Espai Barça. L’inauguration complète est prévue pour 2026, mais une utilisation partielle dès novembre 2024 n’est pas exclue. Malgré un manque à gagner estimé à 80 millions d’euros cette année dû au déménagement provisoire à Montjuïc, l’enceinte modernisée devrait rapporter 250 millions d’euros supplémentaires par an une fois opérationnelle.

Vous aimerez aussi:  Chelsea FC: Les sponsors des Blues et ce qu'ils rapportent

Manchester City et le PSG misent plutôt sur le commercial

Manchester City et le PSG, eux, misent sur des partenariats commerciaux toujours plus lucratifs, en particulier avec des entités proches de leurs propriétaires respectifs. Ces revenus de sponsoring représentent déjà près de la moitié de leurs rentrées financières. Les projets d’agrandissement de l’Etihad Stadium et du Parc des Princes, à des horizons plus lointains, visent également à booster les recettes liées au « matchday ».

Manchester United grâce à l’apport du nouvel actionnaire ?

Manchester United, de son côté, pourrait également intégrer le club des milliardaires grâce à l’arrivée de Jim Ratcliffe, nouvel actionnaire à hauteur de 25%. L’homme d’affaires britannique prévoit d’investir personnellement 280 millions d’euros dans les infrastructures, avec un projet ambitieux de construction d’un nouveau stade de 90 000 places.

L’évolution des compétitions internationales est un autre facteur à prendre en compte. La nouvelle Ligue des Champions à 36 clubs promet une augmentation de 25% des primes dès la saison prochaine, et la première édition du nouveau Mondial des Clubs en 2025 garantira 50 millions d’euros au vainqueur.

La course au milliard est bel et bien lancée, et le Real Madrid, grâce à son Bernabéu flambant neuf, semble avoir pris une option sérieuse pour remporter cette bataille financière. Reste à voir si les autres cadors européens sauront combler leur retard dans les prochaines années.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑