//taboola

Ligue 1: Paris sportifs, stats, infos de la 27e journée

29 mars 2024 à 12:05 par Article partenaire

0
Sur le papier, la 27e journée est l’une des plus alléchantes de la saison de Ligue 1.

La trêve internationale digérée, la Ligue 1 revient en force ce week-end avec, sur le papier, l’une des plus belles journées de la saison. Elle commence vendredi, par un bouillant derby du Nord entre Lille et Lens. Elle se poursuit samedi, par un autre derby breton des voisins Lorient et Brest. Elle s’achève dimanche en apothéose avec le Classique du football français entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain.

Du lourd, du très lourd même, amplifié par les enjeux de cette 27e levée de la saison 2023-2024, à un stade de l’exercice où tous les points comptent double. Il reste huit journées et 24 points à prendre. Cela signifie, de façon mathématique donc certaine, que le PSG ne peut plus descendre en Ligue 2 et qu’à l’inverse le podium n’est plus accessible au Clermont Foot. Mais dans un club comme dans l’autre, les objectifs sont ailleurs.

Top 3 des affiches de la 27e journée pour parier en Ligue 1

Lille – Lens

Cette 27e journée débute fort avec un derby haut en couleurs et en tension, entre Lille et Lens. D’ordinaire, la seule évocation du match suffit à rendre cette affiche alléchante. Elle le devient encore plus, avec l’enjeu qui la précède, puisque les Dogues (4es), comme les Sang et Or (6es), aspirent à jouer l’Europe a minima si ce n’est la Ligue des champions. Au 21e siècle, le Losc domine les débats, mais à l’échelle plus réduite des dernières saisons, Lens rééquilibre le rapport de force. Les deux dernières oppositions se sont soldées par un match nul 1-1. Jamais deux sans trois ? Les cotes Vbet : 2,02 la victoire de Lille, 3,38 celle de Lens et 3,23 le match nul.

Notre pronostic :
Match nul

Lyon – Reims

Étape par étape, l’Olympique Lyonnais remonte dans le classement. L’occasion est donnée aux Gones ce week-end, de recoller à l’avant, contre une équipe en concurrence directe puisque les Gones, neuvièmes, reçoivent le Stade de Reims dixième, à quatre longueurs devant. Entre les deux clubs, le bilan historique est quasiment à l’équilibre. Sur les quarante dernières saisons en championnat, Lyon a gagné sept fois, Reims six et six matchs se sont conclus par un nul. Sur Vbet, l’OL qui gagne est coté à 2,05, Reims à 3,11 et le partage des points à 3,45.

Notre pronostic :
Match nul

Marseille – Paris

Le Classique n’arrive pas à point nommé pour les duellistes. Si Paris maintient le cap dans la victoire, restant sur une série de 23 matchs sans défaite, l’OM a subi un coup d’arrêt à Villarreal puis Rennes, après des débuts particulièrement convaincants pour Jean-Louis Gasset sur le banc. Sauf qu’un OM – PSG se passe de toutes les statistiques, c’est le choc que les deux clubs veulent gagner et Marseille évoluera cette fois face à ses supporters. De là à penser les Phocéens capables de renverser leurs hôtes, il y a un pas que l’on hésite à franchir. Mais le nul ?… Les cotes sur Vbet sont à l’avantage du PSG vainqueur à 2,08 contre un. Le succès de l’OM est à 2,93 et le nul à 3,62.

Vous aimerez aussi:  Losc: Lille reçoit aussi sa part de l'UEFA ce vendredi

Notre pronostic :
Match nul

La statistique de la journée de Ligue 1

0,23, le nombre moyen de carton rouge distribué par match, cette saison en Ligue 1. C’est plus que la moyenne européenne à 0,2. La fin de championnat approchant, avec les enjeux qui augmentent la tension, ce chiffre pourrait bien prendre encore plus d’épaisseur sur toutes les pelouses de l’élite française.

Paris sportifs : la cote du week-end

1,95, la cote d’un match à « au moins 2,5 buts », entre les clubs voisins Brest et Lorient. Si les derbys annihilent parfois les intentions de jeu, c’est rarement le cas dans ce choc entre clubs bretons. Sur les quinze derniers affrontements en championnat, onze ont dépassé le seuil des 2,5 buts et aucun ne s’est achevé sur un 0-0.

Bon à savoir: la liste des joueurs suspendus

Rarement aussi nombreux, pas moins d’une vingtaine de joueurs seront à l’écart des terrains ce week-end tel qu’ordonné par la Ligue : Ludovic Blas et Adrien Truffert (Stade Rennais FC), Elbasan Rashani, Neto Borges et Johan Gastien (Clermont Foot 63), Aron Donnum et Stijn Spierings (Toulouse FC), Thibault De Smet (Stade de Reims) Clinton Mata (Olympique Lyonnais), Aiyegun Tosin (FC Lorient), Pierre Lees-Melou (Stade Brestois 29), Khéphren Thuram, Pablo Rosario et Teddy Boulhend (OGC Nice), Danley Jean Jacques et Cheikh Tidiane Sabaly (FC Metz), Denis Zakaria (AS Monaco), Wahbi Khazri (Montpellier Hérault SC), Oussama Targhalline (Le Havre AC) et Abdukodir Khusanov (RC Lens).

Calendrier complet de la 27e journée

Lille – Lens (vendredi à 21h)
Metz – Monaco (samedi à 17h)
Lyon – Reims (samedi à 21h)
Lorient – Brest (dimanche à 13h)
Clermont – Toulouse (dimanche à 15h)
Le Havre – Montpellier (dimanche à 15h)
Nice – Nantes (dimanche à 15h)
Strasbourg – Rennes (dimanche à 17h05)
Marseille – Paris(dimanche à 20h45)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑