Bernard Laporte démissionnaire, que gagne le président de la FFR ?

27 janvier 2023 à 12:30 par Dridi Amichi

0
La Fédération française de rugby va devoir trouver un nouveau président. Un rôle qui n’est pas payé.

Des jours mouvementés pour le rugby français. Bernard Laporte a démissionné, ce vendredi 27 janvier, de son poste de président de la Fédération Française de Rugby. Depuis plusieurs semaines  et sa condamnation, dont il a fait appel, pour “corruption”, “trafic d’influence” et “prise illégale d’intérêts”, l’ancien directeur de la FFR est mis sous pression. Comme son homologue du football Noël Le Graet, lui aussi menacé pour d’autres raisons, c’est à titre bénévole qu’il a exercé son rôle de président de la fédération, mais son poste de vice-président de World Rugby lui permettait de gagner 37 000 euros par an. 

37 000 euros par an en tant que vice-président de World Rugby

Bernard Laporte n’a jamais gardé secret ses émoluments. En février 2022, lors d’un entretien avec Jordan DeLuxe, le désormais ancien président de la FFR révélait qu’il touchait 37 000 euros chaque année, en tant que vice-président de World Rugby. Poste dont il s’est retiré “temporairement et volontairement” le 13 décembre dernier, suite à ses problèmes judiciaires. Une décision dont a pris note l’instance dirigeante. 

Un ticket avec Bill Beaumont

Élu président de la FFR en décembre 2016, et réélu en octobre 2020, c’est suite à la réélection de Bill Beaumont à la tête de World Rugby, en avril 2020, que Bernard Laporte a été nommé vice-président de l’instance dirigeante du rugby mondial. En effet, alors en pleine campagne électorale pour savoir qui dirigera l’organisme international, Beaumont et Laporte avaient formé un ticket et candidaté respectivement pour devenir président et vice-président de World Rugby.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD