//taboola

PSG, RC Lens: Quelle sera leur part au coefficient en Ligue des champions ?

17 août 2023 à 13:30 par Thomas

0
Le PSG et le RC Lens qualifiés en Ligue des champions ne seront pas égalitaires sur la prime du classement au coefficient.

Avec l’échec de l’Olympique de Marseille, au troisième tour préliminaire, seuls le PSG et son dauphin de la saison dernière, le RC Lens, disputeront la prochaine campagne de la Ligue des champions. L’UEFA qui l’organise scinde en quatre parties la répartition des primes aux équipes qualifiées : la part fixe, les bonus à la performance, le marketpool et le classement au coefficient. Comprendre que les équipes les meilleures sur les dix dernières saisons européennes sont les plus récompensées.

Deux clubs et non trois qualifiés pour la prochaine Ligue des champions

A ce stade, l’on peut déjà mesurer ce que les deux équipes françaises vont gagner. Avec certitude en ce qui concerne le Paris Saint-Germain, tandis que pour le RC Lens, cela peut encore évoluer selon les résultats des barrages. Sportune a fait pour vous les calculs.

Plus de 30 M€ promis au PSG

En ce qui concerne le Paris Saint-Germain, il est actuellement sixième au classement UEFA des clubs, derrière, dans cet ordre : Manchester City, le Bayern Munich, le Real Madrid, Chelsea et Liverpool. A raison de 1,137 millions d’euros, fois le nombre de places dans l’ordre décroissant (le premier, Manchester City reçoit 32 fois la somme, son suivant 31 fois…), le PSG prétendra sur ce seul critère de rémunération, à la somme de 30,7 millions d’euros.

Le RC Lens dans les basses places du classement au coefficient

Le RC Lens, en revanche, n’a plus de passé européen depuis feu la Coupe de l’UEFA, en 2007-2008. Il est donc ici dans les basses places du classement (151e) au coefficient ; présentement à la dernière, des équipes qualifiées pour la C1. Auquel cas, il recevra donc 1,137 millions d’euros. Mais il peut progresser dans cette hiérarchie, si d’aventure les Polonais du Raków Częstochowa (297es), ou les Grecs du Panathinaikos (357es), tombeurs de l’Olympique de Marseille, franchissent l’étape des barrages. Au mieux, le club nordiste peut donc espérer gagner 3,411 millions d’euros, moins tout le reste à percevoir.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑