ESTAC: Plus de 30 M€ de pertes au bilan de la saison 2022

1 mars 2023 à 14:45 par Thomas

0
L’ESTAC a accusé un déficit record au bilan de sa saison 2022, mais il peut compter sur le soutien de son actionnariat pour courber l’échine et supporter les pertes

Couteux retour en Ligue 1 pour l’Espérance sportive Troyes Aube Champagne (ESTAC), car elle a accuse plus de 30 millions d’euros de pertes, au bilan de sa saison 2021-2022. Très exactement 31 079 822 euros net après impôts, selon les comptes sociaux sur l’exercice du club, que Sportune a consulté. Déjà, le précédent en Ligue 2, avait été déficitaire de plus de 5 millions d’euros. Le dernier est de six fois supérieur.

Une masse salariale supérieure aux revenus que génère l’ESTAC

La faute, surtout, à une masse salariale augmentée de près de 180%, pour accompagner en montée en puissance du collectif de l’ESTAC. Chargée, elle dépasse les 32 millions d’euros. Ce seul poste de dépense, il est vrai conséquent, dépasse les revenus produits par le club. A savoir 25,163 millions d’euros, dont la majorité (15 M€ environ), de l’audiovisuel, un peu moins de 3 millions d’euros des partenaires commerciaux, sponsors, merchandising, 4 millions de la billetterie, abonnements, buvette et le reste des autres produits.

Placé sous la tutelle du puissant City Football Group (MIDCO) Limited

En 2022, l’ESTAC a augmenté par deux fois le capital social du club, en février d’abord puis en juin, pour le porter à 18 307 440 euros. Ce même 28 du mois de juin, les actions ont été transférées depuis la société City Football Group vers City Football Group (MIDCO) Limited. Au 30 juin dernier, le club de Troyes comptait 66 effectifs, dont la moitié environ (37) sont des joueurs professionnels. A venir, l’ESTAC espère recevoir 90 000 euros, dans un litige qui l’oppose à un agent de football. Le club a gagné en 1re instance, mais appel a été interjeté, le différent n’est donc pas encore bouclé.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD