//taboola

Verstappen, les détails de son nouveau contrat à plus de 500M€ avec Red Bull Racing

3 décembre 2023 à 12:10 par Marc Limacher

0
Champagne pour Verstappen qui va activer le plus gros contrat de l’histoire de la F1.

Max Verstappen va activer son nouveau contrat expirant en 2028, la saison 2024 prochaine. Un accord qui serait plus important qu’initialement annoncé. Limite ruineux pour Red Bull Racing. Il est question de 535 millions d’euros qu’investira l’équipe autrichienne, de 2024 et 2028 pour le champion du monde à l’addition de son salaire, ses primes de résultats et une prime de fidélité qui a été incluse pour les deux dernières années contractuelle (2027 et 2028). Soit le plus contrat de l’histoire de la Formule 1, après celui signé par Kimi Raikkonen chez Ferrari entre 2007 et 2009 (avec l’option 2010).

Etape 1 : 125 millions d’euros de primes à la performance

Le triple champion du monde va ainsi toucher un total de 125 millions d’euros de prime individuel de résultats. Dans le détail, 20 millions d’euros de prime pour chacun de ses titres de champion du monde, soit 100 millions d’euros au total. S’y ajoutent ces primes de résultats en course, estimées à environ 5 millions d’euros par saison, pour l’équivalence de 25 millions d’euros supplémentaire.

Etape 2 : 360 millions d’euros de salaires

Côté salaire, la barre des 50 millions est largement dépassée, elle avoisinerait plutôt 72 millions d’euros par saison, soit 3 millions par courses du championnat, pour être précis. Et un total de 360 millions d’euros de rémunérations fixes, selon notre partenaire l’éditeur du livre, Business Book GP.

Etape 3 : 50 millions de primes de fidélité

Le contrat ne se limite pas à ces deux parties assez classiques. L’entourage de Max Verstappen, en accord avec le management de Red Bull Racing, a ajouté une prime de fidélité d’une valeur de 50 millions d’euros, payée en deux fois (25 millions en 2027 et le reste en 2028). Cette dernière clause a été ajoutée afin d’inciter le pilote à honorer son contrat. C’est ainsi la deuxième fois dans l’histoire, après Lewis Hamilton qui l’incluait dans ses contrats post 2016 et jusqu’en 2020, qu’un pilote inclus ce type de clause dans son contrat. Mais ici les tarifs sont beaucoup plus spectaculaires.

Vous aimerez aussi:  A combien s'élève la fortune de Kyril Louis-Dreyfus, actionnaire minoritaire de l'OM ?

Le plus gros salaire de l’histoire de la F1

En 2024, Max Verstappen pourrait ainsi prétendre à une rémunération totale (hors sponsoring personnel) de 97 millions d’euros maximum, et jusqu’à 122 millions d’euros en 2027 et 2028. Loin devant Lewis Hamilton et les autres pilotes du paddock.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑