//taboola

Combien rapportera en plus la demi-finale de la Ligue des champions en 2025 ?

8 mai 2024 à 17:35 par joachim

0
La Ligue des champions va devenir financièrement plus rentable à compter de la saison prochaine. Mais avec plus d’équipes pour la disputer elle sera aussi plus difficile à gagner.

Alors que le dénouement de cette édition 2024 approche avec la qualification acquise du Borussia Dortmund aux dépens du Paris Saint-Germain pour la finale et en attendant l’autre demi-finale opposant le Real Madrid au Bayern Munich (2-2 à l’aller), la participation à la Ligue des champions est de plus en plus cruciale pour les clubs de premier rang, car elle garantit des flux financiers essentiels pour des investissements futurs sur le marché des transferts.

La Ligue des champions est une nécessité pour les grosses cylindrées

En moyenne jusqu’ici, un club participant à la Ligue des champions peut engranger au moins 40 millions d’euros par saison. Cette manne financière permet d’attirer des talents, de renforcer les équipes, et d’accroître la compétitivité des clubs à l’échelle internationale. Mais la dotation va augmenter dans le futur avec la nouvelle C1 prévue par l’UEFA.

Pour la saison 2023-2024, les gains liés à la qualification pour les demi-finales étaient déjà conséquents. Chaque club atteignant ce stade recevait 12,5 millions d’euros. L’accès à la finale rapportait 15,5 millions d’euros, tandis que la victoire en finale ajoutait 4,5 millions d’euros. Cela signifie qu’un club ayant remporté le trophée pouvait accumuler jusqu’à 32,5 millions d’euros, sans compter les revenus supplémentaires des primes précédement gagnées depuis la phase de groupes jusqu’au dernier carré, en plus de la part du coefficient et de celle des droits TV. Un club comme le PSG cumule par exemple près de 120 millions d’euros. Et cela, indépendamment aussi des recettes générés par la billetterie lors des matchs joués à domicile, souvent des rencontres à guichets fermés.

7,5 M€ de plus au total de la demi-finale de la finale et la victoire en C1

Avec le nouveau format de la Ligue des champions qui débutera lors de la saison 2024-2025, les chiffres vont croître de manière significative. Le tournoi, désormais élargi à 36 équipes avec un système de groupe unique et huit matches par équipe lors de la première phase, apportera de nouvelles opportunités financières. Les nouveaux montants prévus pour les demi-finales et la finale montrent une nette hausse des récompenses : la qualification pour les demi-finales rapportera désormais 15 millions d’euros par club, l’accès à la finale 18,5 millions d’euros, et la victoire en finale 6,5 millions d’euros. Le total potentiel qu’un club peut empocher grâce à ces trois rencontres atteint donc 40 millions d’euros, soit une augmentation de 7,5 millions par rapport à l’édition précédente.

Vous aimerez aussi:  Tanguy Kouassi rempile avec Vadim Vasilyev

Cette hausse des gains ne fait qu’illustrer l’importance grandissante de la Ligue des champions, tant pour la compétitivité sur le terrain que pour la viabilité financière des clubs. De plus, les rencontres à domicile supplémentaires devraient attirer davantage de public et de recettes de billetterie, renforçant ainsi la croissance économique de la compétition. Pour les équipes en lice l’édition 2025 s’annonce donc non seulement comme un enjeu sportif majeur, mais aussi comme un véritable tremplin financier.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑