Wembanyama, un contrat de 4 ans à 54,3 M$ avec les Spurs

23 juin 2023 à 8:05 par Dridi Amichi

0
Victor Wembenyama a déjà tout d’une grande star du basket. Même son premier contrat NBA.

Le mois dernier, les San Antonio Spurs étaient les grands gagnants de la loterie NBA. A l’issue de la draft, sans surprise, Victor Wembanyama a été choisi par l’ancienne écurie de Tony Parker et est bel et bien un joueur de la franchise du Texas. D’après les chiffres du site spécialisé Spotrac, le prodige français va bénéficier d’un gros premier contrat avec les Spurs, puisqu’il touchera 54,3 millions de dollars, soit 50,3 millions d’euros selon le taux de conversion actuel, sur quatre ans.

Un salaire évolutif pour Victor Wembanyama avec les Spurs

Lors de sa première saison chez les Spurs, Victor Wembanyama devrait donc percevoir plus de 11,9 millions de dollars, soit 11,03 millions d’euros. Le prodige français du basketball bénéficiera ensuite d’un salaire évolutif lors des trois saisons suivantes, allant de 12,5 millions de dollars jusqu’à 16,6 millions de dollars, sur la dernière année de contrat. Toutefois, ses revenus peuvent évoluer, puisqu’ils sont fixés par le salary cap, soit la masse salariale de l’écurie, de la franchise texane. Faut-il aussi préciser, qu’il ne s’agit là que de son salaire. « Wemby » pourra, à l’instar des autres sportifs, augmenter ses revenus via les gains liés à de futurs contrats avec des partenaires commerciaux.

Wembanyama a multiplié son salaire par 46

En passant des Metropolitans 92 aux San Antonio Spurs, Wembanyama franchit un énorme cap. Celui-ci se ressent, lorsque l’on compare sa rémunération avec le club de Boulogne Levallois avec celle qu’il percevra avec la franchise américaine. En effet, le revenu mensuel de Wembanyama était compris entre 15 000 et 20 000 euros chaque année, pour un salaire annuel estimé entre 180 000 et 240 000 euros. En traversant l’Atlantique, Victor Wembanyama a donc multiplié son salaire par 46. Un gap monstrueux.

Victor Wembanyama s’approche des 10 sportifs français les mieux payés

Si Wembanyama a considérablement augmenté son salaire, il est encore loin du basketteur le mieux payé de la NBA, Stephen Curry, qui touche 48 millions de dollars (44,4 millions d’euros) chaque année chez les Warriors. Toutefois, il s’approche de ses coéquipiers de l’équipe de France, Evan Fournier, qui gagne 16,5 millions d’euros annuel avec les Knicks de New York et de Rudy Gobert et ses 34,8 millions d’euros par an pour le pivot des Minnesota Timberwolves. Les deux basketteurs français font partie des 10 sportifs tricolores les mieux rémunérés en 2023.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD