Qui sera le prochain sélectionneur de la Belgique selon les bookmakers ?

7 décembre 2022 à 12:15 par Thomas

0
Thierry Henry est le favori des bookmakers pour prendre la suite de Roberto Martinez, sur le banc des Diables Rouges.

La Belgique renvoyée chez elle du Qatar, beaucoup plus tôt qu’espéré (elle s’est inclinée dès la phase de groupes du Mondial 2022), Robert Martinez, le sélectionneur des Diables Rouges, a confirmé dès l’élimination, qu’il va quitter son poste au terme de son contrat actuel, à l’échéance du 31 décembre qui arrive. La question se pose désormais, de savoir qui va le remplacer pour ouvrir une nouvelle page de l’histoire de la nation, avec une autre génération que la dorée, qui s’éteint ?

Thierry Henry d’adjoint à n°1 de la sélection belge ?

Chez les bookmakers d’Angleterre, il existe un marché pour classifier les prétendants au poste. Et le numéro un du moment est Français, et un élément déjà en place dans l’équipe, puisqu’il est question de Thierry Henry. Adjoint de Roberto Martinez, en charge des attaquants, le champion du monde 98 a la cote avec les joueurs, c’est lui le favori au poste chez les opérateurs, à la cote de 3,5 contre un. Et ce, alors qu’il est quand même indirectement associé à l’échec de Roberto Martinez, sur cette Coupe du monde.

Preud’homme, Vanhaezebrouck, Sonck et Vermaelen en outsiders

Derrière Thierry Henry et jusqu’à Louis Van Gaal, l’actuel sélectionneur des Pays-Bas voisin, donné à la cote de 10, tous les techniciens cités sont Belges. Il y a, dans l’ordre, Michel Preud’homme (cote à 4 contre un), Hein Vanhaezebrouck, à la cote de 8 et les plus jeunes retraités du ballon, Wesley Sonck (44 ans) et Thomas Vermaelen (37 ans), qui partagent la même cote de 8.

Un ancien coach de l’OL et l’actuel de l’ASM sont aussi cités

Notons plus loin, comme piste plus hypothétique que sont avancés les profils de l’ancien coach lyonnais, Pater Bosz et de celui qui dirige présentement l’AS Monaco, Philippe Clément. La cote pour que le premier rebondisse avec la Belgique est supérieure à 20 et elle est de 15, pour le deuxième. Enfin, comme cote la plus élevée (donc la plus improbable), il y a Joachim Löw qui a passé quinze ans au poste, sur le banc de l’Allemagne voisine.

Vous aimerez aussi:  Avec Cristiano Ronaldo, tout un onze de joueurs libres sur le mercato


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑