//taboola

PSG, OL: Combien va leur rapporter la Ligue des champions féminine 2022-23 ?

31 mars 2023 à 11:25 par Dridi Amichi

0
Fin de parcours pour les filles du PSG et de l’OL, en Ligue des champions 2022-2023.

Contrairement à la saison dernière, le PSG et l’OL  s’arrêtent en quarts de finale et ne verront donc pas les demi-finales de la Ligue des Champions féminine 2022-2023. Les Parisiennes ont été éliminées par Wolfsburg, tandis que les Lyonnaises, tenantes du titre, ont pris la porte suite à une séance de tirs au but contre Chelsea. Outre la désillusion sportive, il faut aussi prendre en compte le manque à gagner d’un point de vue économique.

Les primes gagnées par le PSG et l’OL

Cette année, l’UEFA verse 24 millions d’euros à l’ensemble des équipes participantes à la compétition. Au total, le PSG va remporter 727 000 euros. Pour obtenir ce montant, il faut simplement additionner la prime de participation commune à toutes les équipes, qui est de 400 000 euros. Et ajouter, 167 000 euros dû à leurs résultats en phase de groupes, ainsi que les 160 000 euros pour leur qualification en quarts de finale. De leur côté, l’OL touchera 744 000 euros.

L’OL a gagné plus que le PSG grâce à son bilan en phase de groupes

Cette différence de 17 000 euros s’explique par le bilan respectif des deux clubs en phase de groupe. Les Lyonnaises ont gagné trois matchs, été tenu en échec à deux reprises et perdu une fois. Tandis que les Parisiennes ont remporté trois rencontres, fait un match nul et se sont inclinées par deux fois. La saison dernière, les Rouge et Bleu, alors demi-finalistes de la plus prestigieuse des compétitions européennes, avaient empoché 1,06 million d’euros. De leur côté, l’Olympique Lyonnais, qui a remporté la précédente édition, avait gagné 1,46 million d’euros.

Ce que le PSG et l’OL auraient pu gagner en allant au bout de la Ligue des champions féminine

Demi-finale = 180 000 €
Finale = 200 000 €
Vainqueur = 350 000 €

Vous aimerez aussi:  ASSE FCGB: A combien s'élève la fortune de Michael Benabou qui lorgnerait sur les clubs ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑