//taboola

Classement final de la Ligue 1 2022-23 vs la dépense des clubs sur le mercato

7 juin 2023 à 12:05 par Dridi Amichi

0
Quels sont les clubs en Ligue 1 qui ont le mieux investi l’argent du recrutement ?

Après 10 mois de compétition, le rideau est tombé samedi dernier. La saison 2022-2023 de Ligue 1 est désormais terminée. L’occasion d’effectuer un bilan entre le classement final des clubs de l’élite du football français et leurs dépenses lors du dernier mercato estival et hivernal. Après un exercice mouvementé, le PSG a remporté le championnat de France. Les Rouge et Bleu finissent à un petit point du deuxième le RC Lens, et douze unités du troisième, l’OM. Tandis que l’OL termine à la septième place, qui est le reflet de ses investissements sur les deux derniers marchés des transferts, et ne disputera aucune Coupe d’Europe en 2023-2024.

Le PSG champion, le RC Lens et l’OM complètent le podium

Lorsqu’il s’agit du mercato et notamment de savoir quel est le club qui a le plus dépensé, le PSG n’est jamais bien loin. Depuis l’arrivée de QSI en 2011, rares sont les saisons où les Parisiens ne sont pas en haut de la pyramide des investissements sur le marché des transferts. Cette saison, le Paris Saint Germain domine encore les débats à ce niveau, avec 147,5 millions investis. C’est donc en toute logique que le club de la capitale a remporté le championnat de France, le onzième de son histoire. Parmi les équipes qui figurent sur le podium, le RC Lens est la seule à surperformer. Autrement dit, les Lensois ont une bien meilleure place que ce que laissaient suggérer leurs investissements, ils ont un différentiel positif de quatre places. Contrairement à l’OM, qui a un différentiel de -1. Les Phocéens ont investi 115,4 millions d’euros lors des marchés des transferts, dont 32 pour le seul Vitinha, plus chère recrue de l’histoire du club phocéen, qui n’a pas encore confirmé son prix.

L’OL tient son rang

C’est peu dire que la saison de l’OL a été mouvementée. Entre le départ de Peter Bosz en début de saison, et celui de Jean Michel Aulas à l’issue de l’exercice, le club rhodanien, dont le nouveau propriétaire est John Textor, a changé d’ère. Pour l’an un de l’homme d’affaires américain, les hommes de Laurent Blanc terminent à la septième place et ne disputeront pas la Coupe d’Europe la saison prochaine. Un classement bien loin du passé glorieux des Gones mais qui, finalement, correspond parfaitement aux investissements réalisés sur les deux derniers marchés des transferts. L’Olympique Lyonnais fait partie des cinq clubs qui sont à leur place, au même titre que le PSG, le Stade Rennais, le Stade de Reims, et le RC Strasbourg.

Clermont et Troyes déjouent les pronostics

Le football n’échappe pas aux règles du marché. Pour faire partie des meilleurs, il faut être dans le cercle des clubs les plus dépensiers. Une maxime qui est souvent confirmée et parfois démentie. Cette saison, Clermont a été le club qui a le plus échappé à sa condition. Avec 2,3 millions d’euros investis sur le mercato, les Clermontois ont réalisé un exercice exceptionnel, déjouant tous les principes mercantiles, et ont un différentiel de +10. Une autre écurie a déjoué le principe selon lequel plus un club investit mieux il est classé : Troyes. Malgré 24,8 millions d’euros dépensés, 10ème au classement des clubs les plus dépensiers de l’élite du football français, les Troyens accusent un différentiel négatif de 9 places, ils ont fini à la 19ème place et sont relégués en Ligue 2.

Classement de la Ligue 1 2022-2023 selon la dépense en transferts des clubs

Club Dépense en transferts Classement L1 Classement transferts Différence
Paris 147,5 M€ 1 1 =
Lens 38,35 M€ 2 6 + 4
Marseille 115,4 M€ 3 2 – 1
Monaco 43,5 M€ 6 5 – 1
Vous aimerez aussi:  Le PSG ouvre un nouveau store officiel à Séoul

Le comparatif complet est à lire en page 2


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑