//taboola

OM – Brighton: Revenus, salaires, sponsors, popularité…. Le comparatif business

5 octobre 2023 à 11:10 par Thomas

0
L’OM accueille Brighton & Hove Albion ce jeudi soir à l’Orange Vélodrome.

Deux clubs de dimension proche, économiquement tout au moins, que l’Olympique de Marseille et Brighton & Hove Albion Football Club qui s’affrontent ce jeudi soir en Ligue Europa. Pour mieux l’apprécier, nous avons dressé à Sportune le comparatif business des deux équipes, pour mieux appréhender que chacune a ses spécificités ; l’OM l’appui d’une base de fans épaisse et fidèle, son adversaire l’avantage d’évoluer dans une Premier League dopée par l’argent des partenaires et droits de la TV.

OM – Brighton, des clubs aux revenus proches

Question chiffre d’affaire, hors marché des transferts, les sommes sont comparables à 200 millions d’euros environ pour la formation anglais et 237 millions au club phocéen, sur les derniers chiffres officiels partagés, pour la saison 2022. Malgré un stade deux fois plus grand à Marseille et des taux de remplissages proches des 100% dans les deux camps, les revenus générés à la billetterie sont sensiblement les mêmes car les prix des tickets sont a minima au double plus chers chez nos voisins britanniques. C’est une tendance générale du championnat que de pratiquer des tarifs plus élevés qu’ailleurs en Europe. Ce qui ne fait néanmoins pas fuir les spectateurs.

Marseille gagne le match de la popularité

Niveau popularité sur les réseaux sociaux, Brighton & Hove Albion prend ici une claque face à l’OM et ses millions de followers au cumul des principaux. Il faudra au douzième homme marseillais, qu’il joue pleinement son rôle ce jeudi soir pour porter le collectif de Genaro Gattuso vers la victoire ; ce serait alors la première signée par le nouveau coach italien.

Vous aimerez aussi:  Le RC Strasbourg termine son exercice 2023 dans le rouge, malgré le mercato


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑