OGC Nice: Avec la guerre en Ukraine, la fortune de Jim Ratcliffe augmente de 388%

20 mai 2023 à 12:55 par Toto Toto

0
Avec la flambée des coûts de l’énergie, le groupe Ineos de Jim Ratcliffe, élève ses bénéfices.

N’allons pas jusqu’à écrire qu’elle lui est « profitable », alors qu’un pays, ses hommes et femmes, se battent héroïquement depuis plus d’un an pour résister à l’envahisseur voisin. Néanmoins le contexte de la guerre en Ukraine a des conséquences directes sur le business de l’homme d’affaire britannique Jim Ratcliffe, également propriétaire de l’OGC Nice, en Ligue 1. C’est ce que révèle le classement annuel 2023 du Sunday Times, des plus grandes fortunes du Royaume-Uni. Jim Ratcliffe fait un bond de géant au classement, en gagnant 27 places, d’une année sur l’autre.

La fortune de Jim Ratcliffe augmente de 388% en 2023

Le voilà désormais classé deuxième richesse de Grande-Bretagne, derrière Gopichand Hinduja et sa famille. La fortune de Jim Ratcliffe est estimée à plus de 34 milliards d’euros, supérieure de 27 milliards d’euros, sur 2022. Soit une augmentation proche de 388,69% qui trouve sa justification, selon le média britannique, dans l’inflation généralisée par le conflit ukraino-russe et la flambée des coûts énergétiques, puisque son groupe Ineos, oeuvre sur le secteur de la pétrochimie qui exploite, notamment, l’un des plus importants pipeline de la mer du Nord.

Après Lausanne Sport et l’OGC Nice, des vues sur Manchester United

Robert Watts, l’un des auteurs de l’étude du Sunday Times explique : « Cette année, nous avons de nouvelles informations sur l’ampleur des bénéfices d’Ineos, ce qui nous permet d’évaluer le groupe à 40 milliards de livres (46 milliards d’euros). » Véritable « self made man », Jim Ratcliffe a depuis plusieurs années orientés ses activités vers le domaine du sport. Ineos est associé au cyclisme, à la Formule 1, la voile, la course à pied mais aussi au football. Après Lausanne Sport, en Suisse, il a repris l’OGC Nice en Ligue 1, en août 2019 et il discute depuis plusieurs semaines d’un projet de reprise de Manchester United, avec les actuels propriétaires. Le montant du rachat du prestigieux club anglais pourrait s’approche des 6 milliards d’euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD