//taboola

Lionel Messi, une carrière à 1,4 milliard d’euros de gains !

21 juillet 2023 à 13:55 par Thomas

0
Lionel Messi appartient aux sportifs qui ont gagné le plus d’argent au cours de leur carrière.

Lionel Messi poursuit sa carrière à succès sur et en dehors du terrain. Sa dernière signature avec le club américain Inter Miami lui vaut un contrat estimé à 150 millions de dollars sur deux ans et demi, avec des compensations supplémentaires provenant des partenaires de la MLS, Adidas et Apple.

Cette transaction ne fait qu’ajouter une nouvelle page aux nombreux contrats juteux qui ont jalonné sa carrière. D’ici la fin de l’année 2025, les gains totaux de Messi atteindront environ 1,6 milliard de dollars (1,4 milliards d’euros) selon Sportico, incluant les salaires de joueur, les bonus et les contrats de sponsoring. Ces chiffres le classent parmi les cinq sportifs ayant gagné le plus d’argent dans l’histoire du sport.

Un contrat à près de 60 M$ pour Messi avec l’Inter Miami

Le contrat de Messi à Miami est estimé entre 50 et 60 millions de dollars par an, incluant son salaire, sa prime de signature et sa part d’équité dans l’équipe. Ces montants sont comparables aux salaires des plus gros revenus de la NBA et de la NFL. Le contrat actuel de Nikola Jokic, double MVP de la NBA, est de 55 millions de dollars par an en moyenne, tandis que Lamar Jackson, MVP de la NFL en 2019, touche 52 millions de dollars.

Cependant, la structure du contrat de Messi est unique grâce à la composante de l’équité dans l’équipe, un levier de compensation indisponible pour les joueurs dans d’autres ligues. On s’attend à ce que Messi exerce sa participation dans l’actionnariat de la franchise une fois qu’il aura terminé de jouer avec Inter Miami. L’accord ne prévoit aucune subvention de la MLS. Il existe une option pour 2026, permettant à Messi de rester dans la MLS lorsque les États-Unis, le Mexique et le Canada accueilleront la Coupe du Monde.

Jorge Mas, copropriétaire d’Inter Miami, a déclaré le mois dernier lors d’un entretien avec un petit groupe de journalistes : « Je pense que c’est un moment clé majeur dans l’histoire de ce sport dans notre pays. Je pense qu’il y aura un avant et un après Messi lorsque l’on parlera de ce sport aux États-Unis. »

Près de 55 M€ par an primes comprises quand il était au PSG

La Pulga gagnait plus de 90 millions d’euros par an en salaire et en bonus lorsqu’il jouait à Barcelone. Son salaire brut au Paris Saint-Germain ces deux dernières saisons était d’environ 55 millions d’euros par an, primes comprises. Messi a définitivement laissé de l’argent sur la table en venant dans la MLS, car on estime qu’il aurait pu toucher 400 millions de dollars par an en jouant dans la Saudi Pro League.

Mas affirme que Messi n’est pas là uniquement pour l’argent. « Regardez la nature compétitive de Lionel Messi », a déclaré Mas. « C’est un tueur, et Lionel Messi est venu dans ce pays pour gagner, et une grande partie de nos discussions ont porté sur l’aspect sportif. »

Avant son arrivée aux États-Unis, Messi gagnait environ 60 millions de dollars par an grâce à ses contrats de sponsoring. Il aura la possibilité d’augmenter cette somme grâce à des accords de partage des revenus individuels avec les partenaires de diffusion (Apple) et d’équipement sportif (Adidas) de la ligue. Les propriétaires de la MLS ne connaissent pas encore les détails de ces accords. Messi a déjà un partenariat à vie avec Adidas et le mois dernier, Apple a annoncé la production d’une série documentaire en quatre parties sur Messi.

Si Messi peut accroître sa notoriété mondiale, cela bénéficiera directement à son compte en banque, grâce aux accords de partage des revenus et à la composante d’équité dans l’équipe de son contrat. Sportico estime la valeur de son club l’Inter Miami à 585 millions de dollars l’année dernière, mais cela pourrait flirter avec le milliard de dollars une fois que son nouveau stade, Miami Freedom Park, ouvrira en 2025.

Vous aimerez aussi:  PSG: Salaire, valorisation, les chiffres de Salah sur le mercato

Deuxième footballeur le plus suivi sur les réseaux sociaux

L’Argentin compte plus d’une douzaine de partenariats de marque en cours ; Adidas étant le plus lucratif. Parmi les autres sponsors figurent Budweiser, Mastercard, Pepsi, le tourisme en Arabie saoudite et Socios. Les marques profitent des 480 millions d’abonnés sur Instagram de Messi, se classant juste derrière son rival de longue date, Cristiano Ronaldo, qui en compte 597 millions. Le compte Instagram d’Inter Miami a connu une augmentation de 800% depuis l’annonce de son accord. Le nombre d’abonnés du club est maintenant le cinquième plus élevé dans le sport américain, derrière quatre équipes de la NBA.

Les revenus des contrats de parrainage représentent environ un tiers des gains totaux de Messi jusqu’à présent dans sa carrière. « Le fait qu’il dise que la Major League Soccer est sa ligue de choix, plutôt que l’Arabie saoudite ou le FC Barcelone, ajoute un niveau d’excitation, de crédibilité et d’énorme enthousiasme derrière notre ligue », a déclaré le commissaire de la MLS, Don Garber, à Bloomberg TV jeudi. Le premier match de Messi avec Inter Miami devrait avoir lieu cette nuit du 21 juillet contre le club mexicain Cruz Azul lors d’un match de la Leagues Cup.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑