//taboola

Lewis Hamilton et Ferrari vers un accord à 410 millions d’euros ?

1 février 2024 à 16:20 par Marc Limacher

0
Sans même bouger un pouce, Lewis Hamilton a fait bondir le titre Ferrari en bourse ce jeudi.

[Update : La Scuderia Ferrari précise que l’accord ne concerne que la partie courses et non les activités extra-sportives du pilote britannique]

C’est la sensation de ce début d’année, les discussions entre Lewis Hamilton et Ferrari sont engagées et la signature possible avant le début de saison. La Scuderia et le pilote anglais sont sur le point de conclure un accord, sous forme d’un contrat d’avenir pour le septuple champion du monde. Hamilton a prolongé avec Mercedes en aout dernier pour 2024, avec une option en 2025, contre 60 millions d’euros de salaire (sans les primes). Ce contrat sonnait comme l’un des derniers pour Lewis Hamilton. Mais l’offre de la Scuderia comprendrait un important deal avec le groupe Exor de John Elkann.

Un détail qui ne trompe guère : durant l’après-midi de l’annonce, le cours de Ferrari en bourse a progressé de 6%, soit une valeur augmenté de 4 milliards d’euros. C’est l’effet Lewis Hamilton sur les marchés financiers. Durant toute cette journée du 1er février, la presse italienne d’un côté, affronte celle d’Angleterre, de l’autre. La bataille pour avoir l’information en exclusivité est fascinante à observer.

Un contrat visant l’après carrière de Lewis Hamilton

C’était la déception du contrat actuel d’Hamilton avec Mercedes. Pourtant le débat a été long dans le conseil d’administration du constructeur allemand, mais la qualité d’ambassadeur jusqu’en 2035, proposée par le septuple champion du monde, a été refusée. Ce rejet a fait échos à John Elkann, qui propose pour sa part de développer l’empire de Lewis Hamilton. Un accord qui pourrait atteindre les 400 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  Ce que sera le classement final de L1 selon Euro Club Index et le nombre de points des équipes

La première proposition du patron de Ferrari s’étalait sur deux saisons et 92 millions d’euros (46 millions d’euros par saison). Nous étions alors au début de l’année 2023. Hamilton a poliment refusé, indiquant qu’il ne souhaitait pas uniquement un contrat de pilote, mais plusieurs accords pour assurer l’avenir de sa fondation, Mission 44. L’accord actuel serait de 80 millions d’euros pour 2025, plus une option pour 2026. Avec environ 20 millions d’euros de ce montant, délivré sous la forme de primes au bénéfice de la fondation du pilote.

L’autre partie de l’accord avec Ferrari concerne l’après. John Elkann propose de créer un fond d’investissements commun doté d’environ 250 millions d’euros, via la family business Exor, afin d’investir dans les projets de Lewis Hamilton et de le transformer en ambassadeur de sa propre marque.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑