//taboola

Les salaires des sélectionneurs de la CAN 2023

13 janvier 2024 à 13:35 par Emmanuel Bernard

0
Jean-Louis Gasset campe le podium des sélectionneurs les mieux payés de la CAN 2023.

Au jour du début de la CAN 2023 programmée du 13 janvier au 11 février en Côte d’Ivoire, les yeux sont rivés sur les figures des entraîneurs qui mèneront leurs équipes sur le terrain. La liste des salaires des sélectionneurs les plus en vue de cette compétition est révélatrice.

Les coachs des sélections favorites sont les mieux payés

Le top 10 des mieux payés est naturellement dominé par les techniciens responsables des sélections les plus huppées. À la tête des Aigles de Carthage, Jalel Kadri, sélectionneur de la Tunisie, figure en bas de cette échelle salariale avec un montant mensuel estimé de 11 000 euros. Pourtant, son équipe avait créé la surprise en battant la France lors de la dernière Coupe du Monde.

Rigobert Song, coach du Cameroun, touche un salaire mensuel proche de 29 000 euros. Double vainqueur de la CAN en tant que joueur, Song espère désormais atteindre ce titre en tant qu’entraîneur des Lions Indomptables, après une défaite en demi-finale lors de la précédente édition. Chris Hughton, récemment nommé à la tête du Ghana, perçoit près 45 000 euros par mois. Son défi consiste à redorer le blason des Black Stars, éliminés dès le premier tour lors de la dernière CAN.

Aliou Cissé ne serait plus payé avec le Sénégal

Aliou Cissé, emblématique sélectionneur du Sénégal, a normalement doublé son salaire à quasiment 45 000 euros par mois, bonus et prime à la signature inclus, suite à la victoire des Lions de la Teranga lors de la dernière édition. Son contrat contrat a alors été prolongé jusqu’en 2024. Seulement selon plusieurs médias sénégalais, il ne serait plus payé depuis plusieurs mois, une situation que l’intéressé préfère taire, sans doute par respect pour sa fonction et sa mission. Le média Dsports croit savoir du trésor public sénégalais que la situation devrait se régler.

Vous aimerez aussi:  Les 15 catcheurs les plus riches en 2024

Hugo Broos, à la tête de l’Afrique du Sud, le devance avec son salaire estimé à 50 000 euros par mois avec pour le Belge, la mission d’insuffler un nouvel élan chez les Bafana Bafana, absents des tournois majeurs depuis plusieurs années. Walid Regragui, l’entraîneur qui monte avec le Maroc, affiche un salaire mensuel de 60 000 euros. Il a réussi à hisser les Lions de l’Atlas en demi-finale lors du Mondial au Qatar et vise désormais la consécration continentale.

Jean-Louis Gasset dans le top des salaires des sélectionneurs à la CAN 2023

José Peseiro, sélectionneur du Nigeria, est au centre d’une controverse quant à son salaire, autour de 70 000 euros mensuels, à cause des résultats mitigés des Super Eagles. La crise au sein de la fédération nigériane complique tout licenciement. L’ex adjoint de Laurent Blanc et ancien coach de l’ASSE et des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Gasset, à la tête de la Côte d’Ivoire pour cette CAN à domicile, perçoit un salaire mensuel de 105 000 euros.

Les rémunérations les plus importantes reviennent à Rui Vitoria, sélectionneur de l’Égypte, avec 200 000 euros mensuels, et Djamel Belmadi, coach de l’Algérie, qui détient le plus gros salaire du continent africain avec environ 208 000 euros par mois, après avoir remporté la CAN en 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑