//taboola

Pourquoi Décathlon rejoint le cyclisme pro en s’associant à AG2R La Mondiale ?

27 novembre 2023 à 15:40 par Thomas

0
Direction de Décathlon et de AG2R La Mondiale réunie ensemble, autour de la nouvelle machine de course de l’équipe éponyme.

Le Btwin Village de Lille était ce lundi matin, en ébullition. Visité par plus de 300 convives, partenaires, médias et autres branches tenantes du partenariat, réunis pour entendre la grande annonce de la matinée ; celle de l’association prochaine de la marque Décathlon avec l’assureur AG2R La Mondiale, pour composer ensemble, à partir de 2024 et jusqu’en 2028 l’équipe Décathlon/AG2R La Mondiale.

Citroën parti plus tôt, Décathlon prend la suite

Si la présence du numéro un français et l’un des leaders mondiaux de la distribution d’articles de sports peut faire naturellement sens, il y a plusieurs raisons qui expliquent et justifient de cette collaboration. Il est d’abord question d’opportunité, voire d’opportunisme, puisque la place ne devait pas se libérer avant 2025 et la fin de l’actuel partenariat avec le groupe Citroën. Mais la marque automobile a souhaité se retirer deux ans avant l’échéance du contrat.

Le vélo est inscrit dans l’ADN du groupe né dans le nord de la France

Il est ensuite question de filiation entre Décathlon et le cyclisme. Le vélo est le premier produit historiquement conçu par l’entreprise née dans le nord de la France. C’était il y a 37 ans et l’intérêt pour le deux roues n’a depuis jamais faibli. « Le vélo a contribué à la croissance de Décathlon », insiste Barbara Martin Coppola, la directrice générale du groupe. De là découle la raison suivante : puisque pour Décathlon le vélo est une composante majeure, une marque tout entière lui a été dédiée. Elle s’appelle Van Rysel et ce contrat noué avec une équipe du World Tour va lui permettre de démontrer toute l’étendue de son savoir-faire.

Van Rysel la division cyclisme qui veut se faire un nom

Car à l’avenir, c’est tout de Van Rysel équipés, que les hommes du directeur sportif Vincent Lavenue, aborderont les compétitions du calendrier professionnel. Du vélo, jusqu’au casque en passant par les lunettes et le maillot, la marque sera l’unique fournisseur officiel du collectif. « L’innovation que l’on va apporter dans ce partenariat va nous légitimer », souligne Celine Del Genes, Global Chief Customer Office du groupe Décathlon. Ce matériel, à l’exception du bleu et blanc maillot de course, sera intégralement commercialisé dès l’année prochaine. Compter environ 10 000 euros le vélo équivalent à celui des professionnels.

Vous aimerez aussi:  Le RC Lens doit régler plus de 50M€ sur des transferts de joueurs

Un partenariat pour étendre la notoriété internationale de la marque

Enfin, être présent dans le monde du cyclisme, l’un des sports les plus populaires et suivis dans le monde est un gage de notoriété et si Décathlon et très puissant et maître en son pays, la France, il rayonne aussi un peu partout dans le monde, avec 1700 magasins sur toute la surface du globe et 70 pays couverts. « Ce partenariat permet de continuer à étendre notre visibilité dans des pays majeurs et le vélo, ça se passe sur cinq continents, sur onze mois de l’année, avec un élément populaire à travers le monde », précise Celine Del Genes.

Reste qu’à compter d’aujourd’hui, le plus dur ne fait peut-être que commencer, car l’on ne juge une équipe sportive qu’à ses résultats en compétitions officielles. De surcroît quand celle-ci se revendique du monde sportif et qu’elle en fait son propre business.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑