//taboola

Ce que sera le classement final de la Ligue 1 selon les stats d’Opta

12 août 2023 à 17:23 par Thomas

1
Les statistiques d’Opta anticipent la fin du championnat de Ligue 1, avant même son commencement.

Les prévisions de la saison 2023-24 de la Ligue 1 selon les analyses d’Opta ne réservent pas de grandes surprises, avec le Paris Saint-Germain en tête des favoris pour remporter le titre. Cependant, le pronostic semble être moins sûr cette année, avec des challengers sérieux prêts à contester la domination du PSG. Selon les simulations pré-saison du spécialiste de la data statistique, le PSG remporterait le titre de la Ligue 1 dans 55,5 % des cas. Bien que toujours le favori, ce pourcentage est en baisse par rapport aux deux saisons précédentes, où le PSG était annoncé à 79,5 % et 76,0 % respectivement.

Le PSG sera champion à 55,5 % des cas et devant le RC Lens et l’OM

L’équipe de Lens est vue comme le plus grand concurrent capable de perturber les plans du PSG, avec une probabilité de remporter le titre dans 21,6 % des simulations. Ayant obtenu une brillante deuxième place la saison précédente, Lens a prouvé son potentiel à rivaliser au sommet de la Ligue 1. D’autres équipes comme Marseille (6,3 %) et Lille (6,2 %) sont également considérées comme des prétendants, mais le reste des équipes a des chances moins élevées de gagner le titre selon les simulations.

Match à quatre, OM, Losc, Stade Rennais et OL pour la Ligue des champions

Avec l’extension de l’UEFA Champions League à 36 équipes, le top trois de la Ligue 1 se voit attribuer des places pour cette nouvelle phase de la compétition. Opta prévoit que le PSG atteindra le top trois dans 88,3 % des simulations, tandis que Lens serait également en bonne position avec 67,7 %. L’analyse d’Opta identifie l’Olympique de Marseille (35,6 %), le LOSC Lille (33,0 %), le Stade Rennais (29,1 %) et l’Olympique Lyonnais (20,6 %) comme les autres principaux prétendants à la C1. La troisième place de Marseille lors de la saison précédente et la performance constante du Stade Rennais parmi les six premiers en font des noms prééminents dans cette lutte.

Une saison difficile attend les promus Le Havre AC et FC Metz

À mesure que la saison va se dérouler, la bataille pour éviter la relégation va s’intensifier. A ce titre, Le Havre et Metz font face à une montagne à gravir pour éviter un retour en Ligue 2 immédiatement après leur promotion. Le Havre se positionne en tant que premier candidat à la relégation, le Hac est placé « dans la charrette », dans 73,1 % des simulations et il finit dernier de la ligue dans 46,6 % de ces cas. Metz suit de près, étant relégué dans 64,4 % des scénarios.

Vous aimerez aussi:  OM: Le bras droit de Longoria quitte le club

Le FC Nantes est en ballotage plutôt défavorable

Heureusement pour ces clubs nouvellement promus, l’histoire offre une lueur d’espoir, car les 85 dernières années n’ont pas connu tous les clubs promus être relégués lors de leur première saison en première division. La compétition pour éviter les barrages de relégation, réservée à l’équipes classée 16e, est tout aussi intense. Outre Le Havre et Metz, le FC Nantes court le risque de se retrouver dans les positions de relégation automatique, sinon de barragiste, avec une probabilité de 25,6 % de descendre et 19,9 % de décrocher la précaire 16e place.

MHSC, RCSA, TFC

L’incertitude persiste également parmi un groupe de sept clubs, dont Montpellier, Strasbourg, Toulouse, Reims, Clermont, Lorient et Brest qui sont ici celles du « ventre mou ». Leurs performances peuvent facilement osciller entre médiocrité et renaissance, rendant leur forme en début de saison cruciale.


One Response to Ce que sera le classement final de la Ligue 1 selon les stats d’Opta

  1. michel says:

    Guez sauf le racing

    ALLEZ RACING !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre commentaire modifié suite à un signalement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑