//taboola

OL: TV, billetterie, sponsors, trading, détails d’une saison 2023 à 289,7 M€ de revenus

25 juillet 2023 à 18:35 par Thomas

0
L’Olympique Lyonnais enregistre une hausse de son chiffre d’affaires au bilan de sa saison 2022-2023, sur l’exercice du 30 juin 2022 précédent.

L‘Olympique Lyonnais a publié les comptes de sa saison 2022-2023 pour ce qui relève du chiffre d’affaires, sans toutefois préciser si l’exercice est bénéficiaire ou déficitaire. Sur un an, le cumul est plutôt flatteur pour le club lyonnais qui voit ses revenus progresser de 15% à 289,7 M€ (+ 37,1 M€ sur 2022), à la faveur surtout, d’une hausse conséquente des droits TV de la LFP, par le truchement de l’apport de la nouvelle régie commerciale CVC.

Droits TV, Events, billetterie et Merchandising en progrès à l’OL

La ligne Droits TV et marketing rapporte ainsi 85,3 millions d’euros. C’est 8% et 31,2 M€ de mieux qu’un an plus tôt, au 30 juin 2022. Progresse également la billetterie, en dépit de l’absence du club en Coupe d’Europe. Sur la saison 2022-2023, elle vaut à l’Olympique Lyonnais de gagner 37,7 M€ (+4%), avec des recettes records enregistrées à l’occasion de la visite du PSG. Grâce aux concerts organisés dans son écrin (Rammstein, Rolling Stone, Depeche Mode, Muse et Mylène Farmer), le club enregistre une progression de 58% de la partie « event », à 16,6 millions d’euros, au 30 juin dernier. Le merchandising est l’autre secteur positif, il rapporte 18% de plus en 2023, soit 20,5 millions d’euros.

Baisse de l’activité sur le secteur du trading et du sponsoring

En baisse, en revanche, les opérations liées au marché des transferts ; elles sont 2% inférieures d’un bilan à l’autre, à 90,5 millions d’euros au terme du dernier exercice. Quant aux revenus commerciaux et du sponsoring, ils accusent la plus forte baisse, à -7% et 38,9 millions d’euros car, selon l’OL : « En N-1, ils intégraient un impact favorable ponctuel de 3,9 M€ relatif au débouclage des négociations liées aux impacts COVID 19/20 et 20/21 avec des partenaires. Hors cet impact ponctuel, les revenus de partenariats progressent de 0,8 M€ (+2%) ».

L’Olympique Lyonnais maintient ses objectifs à l’horizon 2025-2026

Le club souligne par ailleurs les événements marquants de son exercice avec la vente et le changement de gouvernance, sous l’effet du nouveau repreneur John Textor. A également été vendue l’équipe féminine de l’OL à Michele Kang, déjà propriétaire du Washington Spirit, en MLS. L’OL rappelle encore qu’un processus de vente est entamée pour sa franchise OL Reign, qui doit se finaliser dans le second semestre de 2023. L’Olympique Lyonnais maintient ses objectifs à moyen terme à l’horizon 2025-2026, à savoir : « un total des produits des activités de l’ordre de 400 à 420 M€ (avec notamment une hypothèse de qualification en Champions League et incluant le trading joueurs) et un EBE supérieur à 90 M€. »

Vous aimerez aussi:  Les affluences de la 29e journée de Ligue 1


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑