//taboola

PSG: Quel est le taux de rentabilité du PSG ?

25 novembre 2023 à 18:10 par Thomas

0
Le PSG a un taux de rentabilité négatif, mais il n’est pas le seul en Ligue 1.

En quête de nouveaux investisseurs pour une partie minoritaire du capital du club, le PSG prospecte de potentiels partenaires, désireux d’accompagner le club de football de la capitale de France, dans sa quête d’expansion et de trophées sportifs. Le dossier de l’extension du Parc des Princes et de la propriété du stade est un sujet brûlant pour séduire. L’état des finances de l’équipe en est forcément un autre que les candidats regardent naturellement.

Le PSG a le plus haut chiffre d’affaires du foot français

Sur ce point, le Paris Saint-Germain n’est pas le plus vertueux des clubs français. Il boucle régulièrement ses exercices comptables en déficit que supporte son puissant actionnaire, Qatar Sport Investment. C’est aussi que pour grossir, le club ne joue pas l’économie des investissements. Une preuve étant que ses revenus, à près de 760 millions d’euros en 2022, sont près de trois fois supérieurs a minima, sur ses concurrents français. Et l’équivalent proche des plus grosses cylindrées du Vieux continent.

Un taux de rentabilité estimé négatif pour le club

Cela conduit néanmoins le Paris SG à un taux de rentabilité négatif de -0,43%, tel que le mesure la plateforme Manageo. Laquelle le définit ainsi : « Le taux de rentabilité est le ratio entre les capitaux investis dans l’entreprise et les profits générés par cette dernière ». Le chiffre, s’il est à prendre avec prudence, est calculé sur les comptes au bilan de l’année 2021, la dernière de dépôt officiel de l’actuel champion de France.

Le football, ce secteur d’affaires si particulier

Le football étant un domaine d’entreprise particulièrement singulier, nourrit principalement par la performance sportive d’une poignée de joueurs et staff, et d’un recrutement qu’il faut surtout réussir, la majorité des clubs professionnels affichent un taux de rentabilité négatif. Et pourtant l’intérêt des investisseurs pour cet univers ne se dément pas, soutenu par l’engouement croissant du grand public pour la discipline.

Vous aimerez aussi:  Ce que chaque club de la Ligue 1 doit encore percevoir sur les ventes de joueurs


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑