//taboola

Bilan net des clubs français sur les mercato 2022-2023

8 février 2023 à 14:05 par Dridi Amichi

0
Un bilan du mercato pas tout à fait égalitaire, entre les clubs du foot français.

Comme chaque semaine, le Centre international d’étude du sport (CIES) a publié une lettre où il analyse le football sous plusieurs angles. Ce mercredi 8 février, le CIES a décidé de s’attarder sur les transferts réalisés lors des cinq dernières années, en faisant un classement des 100 clubs ayant le plus grand volume d’échanges. Sur la saison 2022-2023, le PSG, l’OM totalisent un solde négatif, tandis que le RC Lens a un bilan positif.

PSG, OM, RC Lens, des mercato différents

Le trio de tête actuel de la Ligue 1 n’a pas eu la même stratégie lors des mercato de la saison 2022-2023. Le PSG a été très actif durant l’été et n’a pas bougé, faute de moyens et pour des atermoiements avec Chelsea concernant Hakim Ziyech, lors de l’hiver. Tandis que l’OM a réalisé énormément de mouvements, aussi bien au niveau des arrivées que des départs. L’Olympique de Marseille a un solde de -107 millions d’euros cette saison, deuxième club français ayant une balance transferts aussi négative, derrière les pensionnaires du Parc des Princes et leur 120 millions d’euros. Parmi les trois premiers du championnat, seul le RC Lens est dans le positif, avec un excédent de 3 millions d’euros.

L’AS Monaco, champion du solde positif

Si le PSG a le bonnet d’âne en France, l’AS Monaco est bel et bien le premier de la classe. Lors des mercato de la saison 2022-2023, le club du rocher bénéficie d’un solde positif de 138 millions d’euros sur le marché des transferts. L’actuel quatrième de Ligue 1 doit cette balance commerciale positive à deux joueurs : Aurélien Tchouameni, vendu pour 80 millions d’euros (+20 millions de bonus) au Real Madrid, et Benoît Badiashile, parti cet hiver à Chelsea pour 38 millions d’euros.

ASSE, Girondins de Bordeaux, deux soldes positifs

Relégués en Ligue 2, les Girondins de Bordeaux et l’ASSE ont des soldes positifs sur les mercato de la saison 2022-2023. Forcément avec la relégation, les deux clubs n’avaient pas les moyens pour investir massivement et devaient impérativement vendre leurs joueurs les plus courtisés. De son côté, Bordeaux a vendu Sékou Mara pour 13 millions d’euros, tandis que l’ASSE a dû se séparer de Lucas Gourna-Douath, parti à Salzbourg pour 13 millions d’euros. Il n’est donc pas illogique de voir le club bordelais et stéphanois avoir une balance transferts positive.

Le bilan net des clubs français présents dans le classement du CIES sur le mercato 2022-2023

AS Monaco : + 138 millions d’euros
Losc : + 81 millions d’euros
OL : + 63 millions d’euros
Stade de Reims : + 45 millions d’euros
Lorient : + 29 millions d’euros
ASSE : + 24 millions d’euros
Stade Rennais : + 22 millions d’euros
Girondins de Bordeaux : + 15 millions d’euros
RC Lens : + 3 millions d’euros
OGC Nice : – 74 millions d’euros
OM : – 107 millions d’euros
PSG : – 120 millions d’euros

Vous aimerez aussi:  Les 10 joueurs les plus chers de la Ligue 2 selon le CIES


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑