//taboola

OL 2e, LOSC 5e, les 10 stades de football les plus chers en Europe

28 février 2023 à 21:10 par Dridi Amichi

0
Près d’un demi-milliard d’euros, le coût de la construction du Groupama Stadium.

Pour être de plus en plus compétitif, les clubs de football n’hésitent pas à construire de nouveaux stades. Le but étant, la plupart du temps, d’agrandir le nombre de places disponibles afin de générer plus de revenus. Le média spécialisé Finance Football a réalisé un classement des stades de football les plus chers d’Europe. L’OL et le LOSC occupent respectivement la deuxième et la cinquième place du top 10.

L’OL, deuxième stade de football le plus cher d’Europe avec le Groupama Stadium

Pour Jean Michel Aulas, le Groupama Stadium, qui a été inauguré en janvier 2016, est un aboutissement d’une vie professionnelle. À travers ce stade de 59 186 places, le président du club rhodanien souhaitait faire grandir le projet des Gones et rivaliser avec les plus grands d’Europe, en générant davantage de revenus, via la billetterie. La saison dernière, celle-ci a rapporté 36 millions d’euros à l’Olympique Lyonnais. Pour être propriétaire de cet écrin, à la pointe de la technologie, l’OL et son président s’en sont donnés les moyens, puisque la construction de l’écrin a coûté 480 millions d’euros.

Le LOSC, cinquième du classement

Ouvert en 2012, le stade Pierre Mauroy (aujourd’hui devenu Decathlon Arena), capable d’accueillir 50 000 places, est très moderne. Il est l’un des écrins les plus coûteux d’Europe, puisque la Métropole de Lille et ses partenaires ont tout de même investi 324 millions d’euros pour le construire. Sur la saison 2021-2022, la billetterie a permis au LOSC de gagner 16,875 millions d’euros. Les Dogues ont, au passage, réalisé un bénéfice de plus de 22 millions d’euros lors du précédent exercice.

Quatre stades français dans le top 10

Outre l’OL et son Groupama Stadium et le LOSC avec le stade Pierre Mauroy, il faut aussi compter l’Allianz Riviera de l’OGC Nice, ouvert en 2013, ainsi que le Matmut Atlantique des Girondins de Bordeaux, inauguré en 2015. La France est le pays le plus représenté de ce top 10. Si autant de stades ont été construits – ou rénovés – en France ces dernières années, c’est en raison de l’Euro 2016, que le pays a accueilli. À l’image de ce qui a été fait en 1998, lors de la Coupe du Monde, les clubs français ont voulu investir dans leurs stades, en leur donnant un côté plus moderne. Pour cela, la plupart d’entre eux ont pris pour modèle l’Allemagne, connue pour ses belles arènes sportives.

Tottenham, un stade à plus d’un milliard d’euros

Lorsqu’il s’agit de réaliser des profits en dépensant de l’argent, les clubs anglais ne sont jamais bien loin. En tête de ce classement figure Tottenham. Les Spurs ont dépensé 1,1 milliard d’euros pour construire le Tottenham Hotspur Stadium, inauguré en avril 2019. Cette enceinte de 62 062 est surplombée par un coq en or – qui est le symbole du club – et dispose d’un flagship de 2 000 mètres carrés. De quoi permettre aux supporters de dépenser leur argent.

Vous aimerez aussi:  Quand Messi rachète la maison d'un voisin trop bruyant

Les 10 stades les plus chers d’Europe

10. Girondins de Bordeaux (France) = 183 M€
9. Schalke 04 (Allemagne) = 191 M€
8. Athletic Bilbao (Espagne) = 211 M€
7. Düsseldorf (Allemagne) = 240 M€
6. OGC Nice (France) = 250 M€
5. LOSC (France) = 324 M€
4. Bayern Munich (Allemagne) = 340 M€
3. Arsenal (Angleterre)  = 457 M€
2. OL (France) = 480 M€
1. Tottenham (Angleterre) = 1,1 Md€


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑