//taboola

La Formule 1, un business à près de 4 milliards

9 mars 2023 à 13:10 par Marc Limacher

0
Après la dure période de la COVID, la Formule 1 a retrouvé de l’allant pour doper son business à des proportions jusqu’alors jamais atteinte.

Pour l’année 2022, l’économie de la Formule 1 a représenté 3.6 milliards d’euros, seulement 100 millions de plus par rapport à 2019. Le calcul cumule à la fois le chiffre d’affaires de la Formule 1 et le chiffre d’affaires cumulé des budgets des équipes, via notre partenaire Business Book GP.

Un chiffre d’affaires de la F1 en croissance malgré la COVID

Lors de l’introduction en bourse de la Formule 1, le chiffre d’affaires était de 1,8 milliard de d’euros ; fruit d’un programme de 10 ans d’augmentation des ventes de l’entreprise. En 2020, la crise de la COVID 19 a été un premier choc que la discipline a subi, avec un chiffre d’affaires en baisse, à 1 milliard d’euros. Logiquement d’ailleurs, car il y a eu moins de courses (17 au lieu des 22 prévues) et une exposition moins importante. Toutefois, en 2021, le chiffre d’affaire est reparti à la hausse à 1,8 milliards d’euros, pour culminer à 2,44 milliards d’euros en 2022. Un dépassement de 3 milliards est attendu pour 2023.

Un volume d’affaires en baisse avec l’introduction du budget plafond

Du côté des équipes, selon les données du Business Book GP, en 2019, le cumul des partenaires privés était de 1,7 milliard d’euros. L’année suivante, avant la COVID, les prévisionnels indiquaient 1,9 milliards d’euros, mais il y a eu une baisse équivalente à 20% de la valeur en réel, pour les équipes. Soit 1,5 milliard d’euros, environ. 2020 a été également la dernière année ou les équipes avaient des budgets quasi illimités. En 2021, l’introduction du budget plafond a réduit les budgets et l’implication des partenaires privés a cumulé 1,3 milliard d’euros. En 2022, c’est 1,2 milliard d’euros cumulés, qui est revendiqué.

Un volume d’activité de 3 à 4 milliards

Au total, le volume d’activité de la Formule 1 pour 2019 était de 3,5 milliards d’euros, contre 2,5 milliards en 2020, pour revenir à la croissance, à partir de 2021 (3,1 milliards d’euros). Puis 3,6 milliards en 2022. Il est probable que les 4 milliards soient dépassés, en 2023.

Une valeur boursière en hausse

En parallèle, ce retour à la croissance se traduit par une hausse de la valeur en bourse de la Formule 1, de 14 milliards d’euros en 2019, à 19 milliards aujourd’hui. Malgré une forte baisse entre 2021 et 2022, où la F1 a perdu 400 millions d’euros de valeur, passant de 13,5 à 13,1 milliards d’euros, avant de bondir en ce début d’année, de 6 milliards d’euros!

Vous aimerez aussi:  OL: Salaire, valorisation, les chiffres de Rayan Cherki sur le mercato


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑