//taboola

F1: Christian Horner a cumulé 90 M€ de contrat avec Red Bull

18 juin 2023 à 8:10 par Marc Limacher

0
10 millions de plus attendent Christian Horner, si Red Bull est champion cette saison.

Team Principal de Red Bull Racing depuis 2005, Christian Horner a débuté son 4ème contrat avec l’équipe autrichienne. Selon notre partenaire Business Book GP, sa saison 2023 lui rapporte 22 millions d’euros à raison de 12 millions d’euros de salaire plus 10 millions de primes. Au total de sa carrière Red Bull, Horner a perçu 88 millions d’euros qui gonfleront à 98 millions, en cas de titre au bout de ce championnat.

Un premier contrat de 10 ans avec Red Bull

Son premier contrat avec Red Bull Racing, Christian Horner l’a signé sur le très long terme. Il était question d’un contrat de 10 ans (de 2005 à 2014). Dans la réalité, il y a plusieurs contrats. Le premier 2005/2007, Horner avoisinait les 420 000 euros par saison. L’émergence de Joan Viladelprat dans le projet Red Bull va permettre à Christian Horner d’augmenter mécaniquement sa rémunération. Une lutte interne entre l’Espagnol et l’Anglais, va permettre au second d’obtenir 1,5 millions d’euros entre 2008 et 2009, pour gérer à la fois Red Bull Racing et Red Bull Technology.

Horner touche deux rémunérations

A partir de 2008, Christian Horner a donc deux rémunérations : l’une pour la gestion de l’équipe Red Bull Racing et l’autre pour celle du bureau de design Red Bull Technology, crée en 2006 et actif en 2007. Entre 2008 et 2009, le Team Principal touchait 550 000 euros pour la gestion de RBR et 1 millions d’euros pour celle de RBT. Entre 2010 et 2014, ce sera 2,36 millions d’euros total : 660 000 euros pour RBR et 1,7 millions pour RBT. Durant cette première partie de contrat, Christian Horner a cumulé 16,4 millions d’euros.

Après quoi, un nouveau contrat a été signé, mais désormais de 5 ans (2015-2019), contre une rémunération de 5,5 millions d’euros. La revalorisation tient au 4 titres de champion du monde des constructeurs à la suite de Red Bull Racing et ceux de Sebastian Vettel entre 2010 et 2013. Soit 1,5 millions d’euros pour la gestion de RBR et 4 millions pour RBT. Ce contrat va permettre à Christian Horner de cumuler 27,5 millions d’euros de contrat.

Dans l’aspiration qu’avait signé Toto Wolff avec Mercedes AMG F1 en 2018, Christian Horner propose un contrat de trois saisons (2020,2021,2022) et obtient 7,5 millions d’euros par saison et 7 millions de primes. Sur la période, Max Verstappen va remporter deux titres de champion du monde et Red Bull le titre 2022 des constructeurs. Durant ce troisième contrat Christian Horner a cumulé 33 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  Ronaldo recrute Rodrygo (Real Madrid) pour son agence marketing

2022, l’année du doute et de la tentation Ferrari

Malgré les succès, l’année 2022 est marquée par la disparition du patron de Red Bull, Dietrich Materchitz. Le moment est au doute pour Horner. Avec 5 titres constructeurs en 18 ans de présence avec l’équipe autrichienne, le team principal est fortement tenté par une nouvelle aventure. Estimant qu’il ne retrouvera plus l’environnement qu’il bénéficiait à l’époque de Materchitz. John Elkann le contacte et lui propose de prendre la place de Mattia Binotto. Un projet d’un contrat de 5 ans est défini du côté de la Scuderia. Mais Horner va prolonger l’aventure avec Red Bull jusqu’en 2028. S’il va à son terme, il atteindra les 110 millions d’euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑