F1: Fernando Alonso et ses voitures, bienvenue dans son garage…

29 mars 2012 à 8:27 par Marc Limacher

0

no images were found

Les footballeurs ne sont pas les seuls sportifs à aimer les belles voitures (et avoir les moyens) de les avoir. Les pilotes de F1 également. Fernando Alonso, pilote le mieux du paddock avec un salaire de 30 millions d’euros annuels versé par Ferrari ne fait pas exception. A une nuance près. Lors de sa victoire au Grand Prix de Malaisie, il a remporté une jolie prime : Une Ferrari FF d’une valeur de 220.000 euros. !

Fernando Alonso a reçu une nouvelle Ferrari FF au GP de Malaisie de F1

La dernière voiture de Fernando Alonso: Une Ferrari FF

La dernière voiture de Fernando Alonso: Une Ferrari FF

En ce moment, du côté de l’usine italienne de Maranello, chaque victoire compte. Surtout lorsqu’elles sont plus rares qu’à l’époque de Kimi Raikkonen, voir de Michael Schumacher. Après la course de Malaisie, le double champion du monde espagnol a eu une conversation chaude avec le président de Ferrari, Luca di Montezemolo et ce dernier lui a promis à son retour en Italie, les clés d’une FF, break de chasse de 660cv pour aller faire les courses en Suisse.

Une impressionnante liste de voitures de luxe pour Fernando Alonso

Vous aimerez aussi:  F1: 2 jours d'un mercato inattendu chez les patrons d'écuries

Cette voiture se joint à la liste des automobiles que le pilote ibérique a déjà depuis qu’il a signé son contrat avec Ferrari en 2010. En plus de la classique (pour un pilote Ferrari) 458 Italia, Fernando Alonso dispose également d’une Maserati GranTourismo Cabriolet, une Abarth 695 Tributo Ferrari et une édition spéciale de la Jeep Grand Cherokee STR8, la Ferrari FF vient compléter un garage bien rempli de voiture de rêves et en série limitée.

Découvrez en chiffres et en video le Top des pilotes de F1 les mieux payés ci-dessous

Pilotes de F1 les mieux rémunérés sur 2011 par Sportune


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑