//taboola

Ligue 1: Paris sportifs, stats, infos de la 28e journée

4 avril 2024 à 18:10 par Article partenaire

0
La pression monte d’un cran en Ligue 1. La nervosité aussi.

Ils s’appellent François Letexier, Gaël Angoula, Benoît Millot ou autres Ruddy Buquet et Stéphanie Frappart. Ils sont les hommes et femmes en noir qui, en ce moment, concentre toutes les attentions et crispations des clubs de la Ligue 1. Signe, au-delà des jugements à leurs égards, d’une nervosité croissante sur les terrains, à l’heure où les points disputés comptent doubles. Sinon triples.

A présent, tout devient vraiment possible. Que les plus mal lotis se mettent soudainement à gagner, parce que c’est bien connu que rien n’est plus dangereux qu’une bête blessée. Ou alors que les plus forts roulent sur leurs adversaires, pour enterrer une fois pour toutes leurs derniers espoirs. Il reste sept journées, 21 points à prendre et personne n’est vraiment sûr de rien. Sauf peut-être le PSG qui va se succéder à lui-même.

Partout ailleurs, la course est ouverte et elle le restera tant que ceux qui accusent du retard, rattraperont les autres en avance. Comprendre par exemple, que dans le choc des extrêmes entre le PSG et Clermont, le club auvergnat a nécessité, a minima de ne pas perdre, ou mieux de s’imposer. Sans quoi, non seulement il en sera quasiment fini de ses chances de maintien, mais en plus le PSG sera quasiment champion. A peu de choses près donc !

Top 3 des affiches de la 28e journée pour parier en Ligue 1

Lille – Marseille

L’affrontement de deux équipes ambitieuses mais sur des dynamiques opposées. Alors que les Lillois restent sur six matchs consécutifs sans défaite toutes compétitions confondues, les Marseillais viennent de subir trois défaites de rang entre coupe d’Europe et championnat. Seul point qui rapproche les deux clubs : leur besoin de prendre des points, les premiers pour rester dans la course à la Ligue des champions, les autres pour ne pas voir l’Europe leur échapper. La dernière fois que le Losc a perdu chez lui face à l’OM, c’était en 2020 et depuis, les Dogues ont remporté toutes leurs oppositions. Naturellement, c’est Lille qui a les faveurs des cotes, avec une victoire à 2,16, pour un match nul à 3,27 et la victoire marseillaise, à 3,21.

Notre pronostic :
Victoire de Lille

Monaco – Rennes

Il y a toujours des buts quand l’AS Monaco affronte le Stade Rennais, que ce soit sur le Rocher princier comme en Bretagne. Voilà vingt ans presque tout pile qu’il n’y a plus eut de 0-0 entre les deux clubs. C’est déjà une information en soit, une autre étant que l’ASM n’a plus perdu à domicile face au SRFC depuis six ans (1-2 en octobre 2018). Et que depuis ce revers, c’est-à-dire sur les dix derniers affrontements, Monaco a gagné un match sur deux, concédé deux nuls et perdu trois fois. Le club d’Adi Hütter s’avance en favori et plutôt nettement si l’on en juge par la cote de victoire à 1,78 que lui attribue Vbet. Rennes qui gagne est à 3,87 et le match nul entre deux, à 3,83.

Vous aimerez aussi:  Ce que sera le classement final de la saison prochaine de Ligue 1 selon les bookmakers

Notre pronostic :
Victoire de Monaco

Nantes – Lyon

Si Nantes n’était pas aller s’imposer à Nice le week-end dernier et s’il n’y avait pas eu l’électrochoc du changement de coach chez les Canaris, il eut été plus facile de pronostiquer l’affrontement face à Lyon. Car les Gones restent sur une série de six ans d’invincibilité face à Nantes, à domicile comme à l’extérieur. Sauf qu’avec le retour d’Antoine Kombouaré, les Verts et Jaunes ont retrouvé des couleurs et de l’envie. C’est néanmoins le collectif de Pierre Sage qui domine les cotes. Pour Vbet, l’OL va s’imposer à 2,22, c’est plus sûr que le succès nantais à 3,16 ou le match nul, à 3,18.

Notre pronostic :
Match nul

La statistique de la journée de Ligue 1

42,8% la statistique qu’attribue le spécialiste Opta à la deuxième place finale du Stade Brestois. Le club breton a presque une chance sur deux désormais de terminer en dauphin du PSG. Et donc de disputer la prochaine Ligue des champions qui serait pour lui historique. Et si ce n’est la deuxième place, le SB29 est aussi le favori à la troisième, à 32,3%.

Paris sportifs : la cote du week-end

Une belle cote de 8, pour un match nul et vierge entre le Stade de Reims et l’OGC Nice dimanche. Car, figurez-vous que depuis la saison 2020-2021, les deux clubs se sont opposés sept fois. Et cinq fois, le match s’est soldé sur ce score 0-0 de parité. Le dernier match s’est toutefois achevé sur un succès 2-1 des Aiglons. C’était au mois de décembre dernier.

Bon à savoir: la liste des joueurs suspendus

Deux joueurs que sont Elbasan Rashani (Clermont Foot 63) et Aiyegun Tosin (FC Lorient) ont un autre match à purger ce week-end, après leur sanction de deux matchs fermes (plus un avec sursis pour le premier), ordonnée par la LFP. Avec eux, Lucas Beraldo (Paris Saint-Germain) frappé de deux matchs de suspension et un match Billal Brahimi (Stade Brestois 29). Nabil Bentaleb (LOSC Lille), Duje Calet-Car (Olympique Lyonnais), Maximiliano Caufriez (Clermont Foot 63), Eray Cômert (FC Nantes), Lucas Hernandez (Paris Saint-Germain), Kenny Lala (Stade Brestois 29), Jonas Martin (Stade Brestois 29), Marshall Munetsi (Stade de Reims) et Vincent Sierro (Toulouse FC) paient quant à eux l’accumulation de leurs cartons.

Calendrier complet de la 28e journée

Lille – Marseille (vendredi à 21h)
Lens – Le Havre (samedi à 17h)
Paris – Clermont (samedi à 21h)
Brest – Metz (dimanche à 13h)
Lorient – Montpellier (dimanche à 15h)
Reims – Nice (dimanche à 15h)
Toulouse – Strasbourg (dimanche à 15h)
Monaco – Rennes (dimanche à 17h05)
Nantes – Lyon (dimanche à 20h45)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑