WNMX, quand le monde du poker fusionne avec le lifestyle

26 juin 2023 à 11:55 par Thomas

0
Axel Mouginot gère toute la partie merchandising chez Winamax. Un secteur loin d’être secondaire pour le numéro un européen du poker en ligne.

A la question : existe-t-il une tenue adéquate, voire officielle, pour pénétrer le monde du poker ?, la réponse est « Non ». « Venez aux tables comme vous êtes », pour paraphraser le slogan d’un géant du burger. Ça ouvre alors pour les marques qui gravitent autour, un large champ des possibles et permet même de jouer la diversion, pour les plus audacieux de la mode.

Winamax a créé sa propre marque lifestyle sous l’acronyme WNMX

La grande majorité des joueurs amateurs comme professionnels adopte toutefois un même style vestimentaire : jean ou pantalon, tee-shirt et hoodie par-dessus. Plus lunettes ou casquette, pour quelques précautionneux. Le genre a ses codes, mais aussi ses marques pour s’en emparer. Dont WNMX, un acronyme sans véritable signification, que tout bon joueur de poker qui se respecte comprend pourtant aisément. Car derrière, il y a la patte (ou la griffe) de Winamax, le numéro un Français, Européen, voire peut-être mondial de la discipline.

« WNMX nous permet de toucher un plus large public », résume Axel Mouginot, le responsable du merchandising chez l’opérateur du jeu en ligne. Les ambassadeurs du team professionnel en tournois sont les premiers à servir de modèles, mais WNMX n’a besoin de personne pour trouver ses acheteurs ; il y a de plus en plus de demandes sur le digital principalement et physiques, dans les boutiques éphémères déployées autour des événements publics organisés.

Tee-shirt sous hoodie, le grand classique de la tenue d’un joueur de poker.

Structurée comme une vraie marque de la mode

La marque se décline comme n’importe quelle autre du monde de la mode et du lifestyle. Elle a son propre « directeur artistique », Fred Jourden, à qui son employeur donne carte blanche sur la créativité. Axel Mouginot développe : « Chez nous, on a pas mal de marge de manœuvre pour mettre en place ce que l’on veut. Notre projet c’est toujours d’avoir des idées et d’être innovants. »

Il sort deux à trois nouvelles collections par an, sur des thématiques précises, avec certaines exclusivités. Et des produits parfois très décalés. Comme un gilet tectique. Pour éviter les mauvais coups sur une table de poker! « Nos collections tournent autour du sport, on a fait du baseball, là on va sortir une nouvelle collection autour du skateboard. » Pour assurer de son succès, les prix restent toujours attractifs ; compter par exemple une dizaine d’euros pour un tee-shirt « made in Portugal », où les vêtements sont fabriqués.

La direction artistique de WNMX a carte blanche pour jouer sur l’originalité des produits. Comme de proposer un gilet tactique.

Des collectionneurs qui ne ratent aucune sortie de produits

Dans la communauté puissante et très active des joueurs Winamax, certains ne ratent aucune sortie et pas seulement de vêtements. « Il y a une attente, des vrais aficionados qui connaissent tous les produits. Surtout les mallettes de poker. En ce moment, nous essayons de faire une collaboration avec un artiste sur des produits dérivés de mallettes de poker, qui nous permettra d’ouvrir de nouvelles sphères. » Les collectionneurs des goodies de la marque – car il en existe -, apprécieront forcément.

Vous aimerez aussi:  PSG, Bayern, BVB: Quel sera le prochain club de Klopp selon les bookmakers ?

Cela suppose aussi quelques élans de frustration, car une collection en chasse toujours une autre, qui n’est généralement plus produite. C’est la rançon du succès qui fait d’ailleurs émule autrement dans le monde du textile. WNMX a ainsi passé une première collaboration avec Bombers et ne s’interdit pas d’en sceller d’autres ailleurs, à l’avenir.

Le merchandising sert d’abord la communication de Winamax

Et n’allez pas croire que l’activité a un intérêt économique pour Winamax. Le coeur de métier du groupe est ailleurs. « Le merchandising n’est pas important en terme financier, ça l’est pas contre dans la communication, détaille Axel Mouginot. C’est une volonté des patrons de la marque, de bien mettre en avant les collections. Notre but, c’est que les joueurs portent notre logo, un peu partout à travers le monde. Autant nos pros que nos clients. » Et si possible ceux qui ne le sont pas également, parce qu’au poker, « l’habit ne fait pas le moine ». Mais il peut y contribuer…

La popularité de Winamax se vérifie (aussi) par les collectionneurs de goodies de la marque


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD