F1: Les budgets des écuries du championnat de F1 en 2022

6 novembre 2022 à 15:15 par Marc Limacher

0
A 383 M€, l’écurie Red Bull a le budget le plus élevé de la saison 2022 de F1.

La constitution d’un budget d’une équipe de Formule 1 relève de deux aspects : les recettes marketing et les droits TV. Depuis l’introduction du budget plafond en 2021, deux écoles s’affrontent en piste. La première, riche, calcule ses coûts autour du budget maximum et complète ensuite par les droits TV (Mercedes, Red Bull, Ferrari, McLaren et Alpine). La seconde inclus les droits TV dans les budgets, pour atteindre ou non le budget plafonné (Alpha Tauri, Aston Martin, Williams, Alfa Roméo et Haas).

A ce jeux, notre partenaire, le Business Book GP dans son édition 2022, a fait le bilan des budgets des équipes, et surtout leur évolution par rapport à 2021. Les hausses de budgets pour 2022, ont deux causes majeures. La première est l’introduction en 2022 des nouveaux Accords Concordes qui permet une meilleure répartition des gains. Exemple de Haas F1 Team qui touchait 42 millions d’euros en 2021, puis 70 millions d’euros en 2022. L’autre est un sous financement des équipes en 2021, suite à l’introduction du budget plafond. Beaucoup d’équipe ont préféré être en dessous du plafond, pour maximiser les ressources en 2022.

Les budgets plafonds des écuries du championnat F1 2022

Ecurie Budget Evolution sur un an
Mercedes AMG F1 352,7 M€ – 33,6 M€
Red Bull Racing 383 M€ + 89,25 M€
Ferrari 335,8 M€ + 1,3 M€
McLaren 268,75 M€ + 61,45 M€
Alpine 252,5 M€ + 41,2 M€
Alpha Tauri 154,8 M€ + 20 M€
Aston Martin 195,1 M€ + 25,3 M€
Williams 153 M€ + 33,4 M€
Alfa Roméo 160,5 M€ + 38,75 M€
Haas 119,35 M€ + 10,85 M€
Vous aimerez aussi:  OM-Tottenham: Budgets, salaires, sponsors... Le comparatif business du match

Des baisses et des hausses cette saison

Une autre particularité est l’aspect partenariat qui a évolué entre 2021 et 2022. Passant d’un total de 1,4 milliards d’euros l’an dernier, à 1,2 milliards en 2022 ; les subventions des propriétaires ayant fortement baissé en 2022. Dans le détail, des équipes comme Mercedes, Ferrari, Alpine, Alpha Tauri, Aston Martin et Haas ont baissé d’un total de 238,5 millions, tandis que Red Bull, McLaren, Williams et Alfa Roméo ont augmenté à 42,7 millions d’euros cumulés, leurs budgets sur ce domaine, d’une saison à l’autre.

Les line-ups non compris dans le budget plafond

Enfin, n’oublions pas que les salaires des pilotes ne sont pas comptabilisés dans les budgets plafonds. A ce jeu, Mercedes disposait par exemple d’un line-up en 2021 (Hamilton-Bottas), à 85 millions d’euros, alors qu’il n’est « que » de 78 millions, en 2022 (Hamilton-Russell). Pour le contrat d’Hamilton, Mercedes débourse 25 millions d’euros, Ineos 23 millions d’euros et le solde provient des résultats en piste et financé par AMG (la branche sport de Mercedes). Coté Red Bull cumulait un line-up 2021 de 38 millions d’euros, puis 42 millions en 2022 (Verstappen-Perez), mais si le nouveau double champion du monde est intégralement payé par la marque autrichienne, son équipier dispose d’un soutien de l’empire Telmex, de 20 millions d’euros, qui permet de le payer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑