Au cœur de l’action : les caméras embarquées pour un nouveau regard dans le sport

25 janvier 2024 à 12:55 par Article partenaire

0
Les caméras embarqués trouvent de plus en plus leur place dans la panoplie des sports d’hiver.

Le sport, synonyme de dynamisme, voit depuis plusieurs années l’intégration de la technologie, et avec elle, de réels changements dans la manière dont le sport est pratiqué et consommé. Du développement du « quantified self », qui offre aux coureurs, basketteurs et autres la possibilité d’évaluer et d’améliorer leurs performances, à l’émergence des stades connectés, l’une des plus marquantes est l’utilisation des caméras embarquées. Ces dispositifs offrent aux spectateurs une perspective immersive, transformant la manière dont nous vivons et apprécions les compétitions sportives. Que ce soit sur les pistes de ski, les circuits de Formule 1, ou sur un terrain de football, les caméras embarquées ont bel et bien changé la donne.

L’immersion pour vivre le sport autrement

Les caméras embarquées offrent aux amateurs de sports une immersion sans précédent dans l’action. Fixées sur l’équipement des athlètes ou intégrées dans les infrastructures sportives, ces caméras capturent chaque mouvement, chaque virage, chaque coup avec une netteté et une proximité saisissantes.

Autrefois réservées à quelques avertis, certaines pratiques sportives trouvent aujourd’hui leur public et des sponsors grâce à l’avènement d’internet. Le base-jump, un sport extrême consistant à se jeter dans le vide d’un point fixe en actionnant son parachute au dernier moment, en est un bon exemple. La démocratisation de cette discipline s’est faite à travers le partage de vidéos de sauts sur des plateformes comme YouTube, où les adeptes équipent leur casque de caméras. Cette tendance s’étend à d’autres activités, du ski à la plongée sous-marine. L’année dernière, environ 5,2 millions de caméras embarquées ont été vendues dans le monde, et certaines vidéos comme le saut en chute libre de l’Autrichien Felix Baumgartner, sponsorisé par Red Bull, ont connu un succès viral avec près de 7 millions de spectateurs sur internet.

Ce virage numérique a stimulé l’émergence de nouvelles expériences sportives, attirant l’attention croissante des investisseurs. Le paysage est parsemé de start-ups innovantes, témoignant de l’engouement pour cet écosystème en plein essor. Illustrant cette tendance, la levée de fonds de Cambox, entreprise française spécialisée dans le développement et la fabrication de caméras embarquées, vient de se terminer avec 700 000€ récoltés auprès de plusieurs investisseurs. Mais pourquoi un tel succès ? Elles se distinguent par son positionnement unique : fixées sous la visière ou à l’intérieur du casque du sportif, elles offrent un angle de vue inédit près des yeux. Conçues pour être ultrafines et discrètes, ces caméras peuvent capter les émotions et les sensations des pratiquants de sport extrême.

Des stratégies et performances réévaluées pour les sportifs

Au-delà du côté divertissement que les caméras embarquées peuvent apporter, une toute nouvelle dimension stratégique est introduite. Ces vidéos peuvent être utilisées par les entraîneurs et les athlètes pour analyser les performances, identifier les domaines à améliorer et affiner leurs stratégies. Les ralentis, les multiples angles et les plans rapprochés offrent une vision détaillée des mouvements et des décisions prises pendant une compétition.

Vous aimerez aussi:  Les 20 joueurs les mieux payés de l'histoire de la NBA qui n'ont jamais été champions

Dans les sports d’équipe comme le handball et le rugby, les caméras embarquées fournissent des informations précieuses sur la dynamique du jeu ainsi que sur les adversaires. Les entraîneurs peuvent étudier les schémas de jeu, les mouvements des joueurs et les actions clés qui font la différence entre une victoire et une défaite. Il s’agit d’une véritable révolution dans la façon dont les équipes se préparent, s’adaptent et évoluent sur le terrain, permettant l’amélioration des performances sportives, qu’elles soient individuelles ou collectives.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD