//taboola

Stade Rennais: Cela pourrait coûter (très) cher de licencier Génésio

13 novembre 2023 à 16:40 par Thomas

0
En panne d’efficacité avec le Stade Rennais, Bruno Génésio est dans une situation inconfortable.

L’Olympique Lyonnais a remporté, ce dimanche à Rennes (0-1), son tout premier succès de la saison 2023-2024. Fidèle à l’adage que « le bonheur des uns fait le malheur des autres », cette défaite fragilise la position du coach Bruno Génésio sur le banc du Stade Rennais. L’intéressé ne s’est pas dérobé après coup en conférence de presse, face aux questions sur son futur.

Bruno Génésio en position fragile avec le Stade Rennais

« Je suis toujours lucide sur les situations », a-t-il ainsi répondu. « Je n’ai pas l’habitude de me cacher. Lorsque vous avez 12 points en 12 journées dans un club qui a pour objectif de jouer la Ligue des champions et a mis des moyens en début de saison pour recruter, évidemment que le coach se pose aussi en premier responsable et qu’il y a des interrogations sur son cas. C’est normal et je le sais. Je commence à avoir un peu d’expérience, je ne suis pas un novice dans le métier. »

Un licenciement qui pourrait coûter plus de 4 M€ au SRFC

Arrivé à Rennes au printemps 2021, puis prolongé par son club à la fin du mois de juin 2022, Bruno Génésio est depuis lié au SRFC jusqu’en 2025. Lui reste donc une grosse saison et demi jusqu’au terme de son contrat, dix-neuf mois environ que le club devrait avoir à compenser, en écartant son technicien plutôt que prévu. En raison d’un salaire estimé à 250 000 euros brut mensuels, il en coûterait alors près de 5 millions à sa direction (4,75 millions d’euros) en indemnités de licenciement si le Stade Rennais a nécessité à compenser l’intégralité des salaires restant dus.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑