Clichy « the place to be » du team GB aux Jeux 2024

11 octobre 2022 à 12:45 par Thomas

0
C’est signé entre Rémi Muzeau, le maire de Clichy et Sir Hugh Robertson, président de la British Olympic Association. – @Sportune

« Il ne fallait pas passer à côté d’une pareille occasion. La dernière était en 1924. Quand sera la prochaine ? », s’interroge Rémi Muzeau, l’édile de Clichy, présent ce matin dans les locaux de sa mairie pour annoncer à la presse, que la commune du département des Hauts de Seine, sera l’hôte de la délégation britannique, le temps de ses Jeux Olympiques 2024.

La délégation britannique posera ses valises à Clichy le temps des JO 2024

« Pour montrer que nous sommes une ville sportive », Clichy a candidaté et grand bien lui en a pris, puisque la Grande Bretagne l’a choisi, pour trois critères en particuliers, que développe Hugh Robertson, le président de la British Olympic Association : « la proximité, en premier lieu, avec le stade et le village olympique, l’excellence des installations, ensuite, et l’accueil reçu », par les siens. Pour la proximité, la ville envisage même des navettes par voie fluviale, pour rejoindre Saint-Denis et son stade olympique.

« High performance centre » pour nommer la prépa olympique de la Grande Bretagne

L’installation et les commodités à disposition, jouent un rôle majeur, dans la réussite olympique de nos voisins britanniques, généralement classés parmi les toutes meilleures nations du monde. Les Anglais ont même un nom, pour codifier leur préparation : « High performance centre ». Après la British House aux Jeux de Rio, puis l’école Odaiba Gakuen, à Tokyo, les Britanniques prendront quartiers dans les locaux du lycée Auffray.

Un nouvel écrin de 2 500 places pour le sport et la culture

D’ici à l’année prochaine sera aussi inaugurée le palais des sports de la ville, équipement d’abord sportif, le temps des Jeux mais aussi culturel, qui a valu à Clichy l’obtention du label « Terre des Jeux » et par extension l’arrivée prochaine de la délégation anglaise. Cette salle de 2 500 places permettra à toutes les équipes olympiques et paralympiques proches de se familiariser avec le lieu et ses pratiques : handball, basket ou volley à compter de son ouverture, en 2023.

Vous aimerez aussi:  OM, PSG, OL: Où va signer Azzedine Ounahi selon les bookmakers ?

D’abord à Reims puis Saint-Germain-en-Laye pour s’acclimater

Les athlètes du team GB se rendront à Clichy dans les 15 jours précédents leur épreuve olympique, selon le calendrier de chacun. Mais avant, ils seront attendus à Reims puis à Saint-Germain-en-Laye, pour une première approche des équipes, avec le pays hôte des Jeux. Car les Britanniques, avec 65 médailles décrochées à Tokyo et une troisième place au rang des nations, ne laissent absolument rien au hasard, dans sa préparation. Soucieux des détails, mais néanmoins partageurs, nos « meilleurs ennemis sportifs » ne seront pas avares de conseils ; ils ont toute l’expérience récente d’une olympiade organisée en 2012, à nous transmettre.

« Ce rapprochement va nous permettre de créer des liens qui vont durer au-delà des JO », prophétise Sir Robertson. A la condition quand même, de nous laisser quelques breloques à célébrer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑