Les salaires des Warriors de Golden State saison 2021-2022

30 mars 2022 à 21:25 par Nicolas Toison

0
Chez les Warriors, la masse salariale déborde, mais la direction rassure, en affirmant que tout est sous son contrôle.

Les fans des Golden State Warriors ont de quoi se réjouir. Après deux années sans play-offs, dont un exercice, il y a deux ans, conclu avec le plus mauvais bilan de NBA (15-50), Dub City a montré un tout autre visage en 2021-2022. Il s’agit d’une situation bien plus adéquate pour la franchise qui possède la masse salariale la plus importante de la ligue. Selon HoopsHype, elle atteint 178 980 766 $, soit environ 162,3 M€. Il s’agit d’un montant bien supérieur au seuil de la Luxury Tax, qui est fixée à 136,6 M$ (123,8 M€). De plus, les Californiens seront plus durement sanctionnés, puisqu’ils ont déjà dépassé plusieurs fois cette limite, durant les dernières années.

Des taxes plus importantes que la masse salariale pour Golden State

D’après le média spécialisé américain, les Warriors pourraient payer plus cher en taxes, qu’en salaires. Joe Lacob, propriétaire majoritaire, va devoir dépenser plus de 184 millions de dollars (166,6 M€), due à cette règle de Luxury Tax. Au total, c’est plus de 325 millions d’euros qui seront dépensés pour cette saison. Il s’agit d’un record dans la matière. Cependant, en fin 2021, le patron des Dubs affirmait qu’il ne s’inquiétait pas de la masse salariale de l’équipe “au jour le jour”, bien qu’il soit conscient des risques de cet investissement massif.

Les Splash Brothers au top des salaires des Warriors 2021-2022

Au plus haut de cette gigantesque masse salariale, on retrouve les Splash Brothers. Stephen Curry (45,8 M€) et Klay Thompson (34,6 M€) sont les deux éléments, dont les émoluments dépassent les 30 M€ annuels. Ils sont également les seuls à posséder un contrat assuré au-delà de 2023. La franchise californienne s’est bien rajeunie ces dernières années, et compte de nombreux joueurs encore sur leur contrat rookie, comme James Wiseman (8,4 M€), Jonathan Kuminga (5 M€), ou encore Jordan Poole (2 M€). Draymond Green (21,9 M€), membre phare de l’équipe triple championne durant cette dernière décennie, est l’unique membre à avoir une option joueur sur son bail.

Vous aimerez aussi:  CNOSF: Astrid Guyart promue secrétaire générale en place de Didier Seminet
Joueur Salaire en 2021-22 Echéance du contrat
Stephen Curry 45,8 M€ 2026
Klay Thomson 34,6 M€ 2024
Andrew Wiggins 28,8 M€ 2023

Voir le tableau complet en page 2


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑