OL: Aulas veut contrer le Qatar en s’inspirant du cinéma…

13 février 2012 à 12:28 par Palissarde

0
Jean-Michel Aulas @Iconsport

Jean-Michel Aulas @Iconsport

Quel est le point commun entre un cinéma et le football… Le fait que certains joueurs plongent dans la surface pour bénéficier d’un pénalty ? Pas faux, mais ce n’est pas la seule accointance qui existe entre les deux milieux. En tout cas pas selon le président de l’OL, Jean-Michel Aulas. Le dirigeant accorde ce lundi un long entretien au journal Le Parisien, dans lequel il revient sur le business model du football. Une économie qui, selon lui, se construira dans le futur comme un cinéma. « Le business model de demain, explique-t-il, ce sont les nouveaux stades, à l’image des multiplexes pour le cinéma. »

A l’OL, Aulas veut s’inspirer des multiplexes de cinéma

Fini, donc, les bonnes vieilles salles indépendantes, Jean-Michel Aulas imagine son OL Land comme une sorte de Ciné Cité… « Lyon et d’autres doivent s’inscrire dans le business model préconisé par l’UEFA, à savoir le fair-play financier. (…) L’Allemagne possède aujourd’hui la meilleure économie dans le football grâce à ses enceintes. Ce sera l’alternative à l’immense investissement du Qatar, qui est une chance pour la France. » On l’aura compris, hors de question pour Aulas de revendre l’OL à des hommes d’affaires venus des Emirats comme a pu le faire le PSG.

Le président de l’OL « n’a pas une gueule d’héritier »

Vous aimerez aussi:  Labrune ou Tebas, quel président de LFP gagne le plus ?

Le dirigeant veut construire un autre modèle pour son club. « Moi aussi, j’ai acheté à un moment tous les meilleurs joueurs, ajoute-t-il. Je n’ai pas une gueule d’héritier ou de producteur de pétrole, mais d’entrepreneur. Mon investissement a été généré par de l’imagination, puis de la création d’entreprise. » Quoi qu’il en soit aujourd’hui, entre l’argent dépensé par le Qatar dans le PSG et les droits TV du football, c’est bien les pétrodollars qui soufflent le chaud et le froid dans le business du ballon rond hexagonal.

A court-terme, l’enjeu pour l’OL, c’est le podium en Ligue 1

Jean-Michel Aulas connait mieux que quiconque les enjeux du moment: « Le championnat reste d’autant plus une priorité que les rémunérations liées à la Ligue des Champions la saison prochaine vont augmenter sensiblement avec l’arrivée d’al-Jazira et l’évolution de l’investissement de Canal+. » L’OL Land, ce sera pour plus tard…

no images were found


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑