Real, Barça: Les budgets des clubs de la Liga cette saison 2021-22

13 février 2022 à 20:20 par Nicolas Toison

0
Tenue au régime sec, le FC Barcelone n’en garde pas moins l’un des budgets les plus conséquents de la Liga espagnole.

Ces dernières années, le virus de la covid-19 a fait un ravage sur les budgets des clubs. Depuis l’arrêt des championnats dans la deuxième moitié de la saison 2019-2020, les équipes font face à des matchs à huis clos ou au report de matchs pour cause sanitaire. C’est notamment le cas en Liga. Qu’il s’agisse des mastodontes comme le Barça ou le Real, ou des clubs moins réputés, tels que Majorque ou encore Elche, les difficultés sont les mêmes. Selon les chiffres communiqués par les clubs, et synthétisés par Roberto Bayon, voilà à quoi ressemblent les budgets des clubs de la Liga cette saison.

Le FC Barcelone et le Real Madrid, plus gros budgets de Liga

La saison précédente a été rude. Les clubs de Liga ont dû revoir leur recettes à la baisse, comme notamment le Barça qui avait clôturé l’exercice dernier avec des recettes de 631 M€, une baisse de quasiment 25% par rapport à son prévisionnel (828 M€). Il en était de même pour le Real Madrid, avec des revenus à la baisse de 9% pour atteindre les 653 M€. La saison 2021-2022 s’annonce plus profitable. Sur les informations des 17 clubs disponibles, les budgets sont estimées à 3,17 milliards d’euros, soit environ 186,4 M€ par club. Des revenus en augmentation, qui coïncident avec la renégociation des droits télé, en décembre dernier, pour un montant de 4,95 milliards d’euros.

Valence en galère, au contraire d’Elche et du Real Betis

A l’opposé, les clubs recensés comptent 3,2 milliards de dépenses, soit une moyenne de 188,8 M€ par équipe. Si les gros noms comme le Barça et le Real s’en tirent bien, c’est aussi le cas du Real Betis ou de Elche, bien que ce dernier soit en dessous des moyennes (58 M€ de recettes pour 52 M€ de dépenses). Ils parviennent à augmenter leurs revenus, tout en contrôlant leurs charges, afin de ne pas finir dans le rouge. A contrario, certaines équipes sont toujours autant dans la tourmente. N’ayant pas réussi à se qualifier aux coupes européennes la saison passée, et possédant un endettement excessif, Valence est dans une situation délicate. Avec des prévisions évaluant les pertes du club à 37 M€, l’équipe espagnole continue de s’enfoncer, puisqu’il y a quasiment un an, ses pertes étaient estimées à 26 M€.

Vous aimerez aussi:  Les salaires des joueurs de l'équipe de France de handball au Mondial 2023


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑