PSG, FC Nantes: Déjà plus de 80 000 euros d’amendes cumulées

15 septembre 2022 à 10:45 par Thomas

0
PSG Nantes sanctions
Le PSG a écopé d’une nouvelle amende de 23 000 euros, ce mercredi soir, en raison du comportement de ses supporters, à Nantes.

Sept journées se sont passées en Ligue 1 et elles n’ont pas toutes été exemptes de tous reproches dans les tribunes. Premiers coupables, à tout le moins premiers sanctionnés, les supporters du PSG et du FC Nantes. Par deux fois, sur les sept levées initiales, ils ont été mis à l’amende par la LFP, pour le comportement des supporters et ils cumulent, ensemble, plus de 80 000 euros d’amendes à payer.

En sursis les fans du PSG sommés de rester chez eux au prochain match

Fait notable, la dernière amende en date sanctionne le comportement des suiveurs du PSG… à Nantes! Pour « usage d’engins pyrotechniques », dans un contexte de récidive, le Paris Saint-Germain a reçu, hier mercredi de la commission de discipline de la LFP, une amende de 23 000 euros, plus une fermeture du parcage visiteur au prochain match, par révocation de sursis.

52 000 € d’amendes au PSG depuis l’entame, 34 000 € au FC Nantes

Sursis infligé par la Ligue, au jour de la première journée à Clermont. Pour les mêmes motifs, le club de la capitale avait déjà été ponctionné de 29 000 euros. Soit 52 000 euros d’amendes pour le Paris SG, depuis l’entame de la saison, contre 34 000 euros au FC Nantes. Même causes et sensiblement les mêmes effets, à savoir qu’une fois à l’extérieur (à Angers), puis à domicile, face au LOSC, des supporters nantais ont fait usage de fumigènes et ou de bombes agricoles. Les deux fois, le FCN a été sommé de payer la même somme de 17 000 euros.

Des incidents jusqu’ici moins graves que les débordements de la saison passée

Le PSG et le FC Nantes sont jusqu’à présent, les deux seuls clubs sanctionnés par la commission de discipline de la Ligue, depuis la rentrée. Gageons que cela n’aille pas plus plus loin, comme trop souvent la saison passée, entre envahissement de terrains sur certains stades ou jets d’objets, en d’autres endroits.

Vous aimerez aussi:  Stade Brestois: Une saison 2022 à 12,5 M€ de bénéfices pour le club


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑