Classement de la rentabilité des coachs de la Ligue 1 2022-2023

12 juin 2023 à 13:10 par Thomas

0
La saison de Ligue 1 aura été particulièrement éprouvante pour les entraîneurs, mais certains ont su la mettre à profit pour tirer leur épingle du jeu.

Singulière, parce qu’en passant de vingt à dix-huit clubs, la Ligue 1 promettait à non plus deux voire trois équipes de descendre, mais quatre de certaines, cette saison 2022-2023 a vu plus d’entraîneurs remerciés, que rarement dans l’élite du football français. Seul un sur deux a bouclé l’exercice sur le banc où il l’avait débuté. Quant à Michel Der Zakarian, l’a commencé à Brest pour l’achever à Montpellier d’où il venait précédemment.

Seule la moitié des coachs a terminé la saison sur le même banc qu’au départ

La réussite ou la faillite des collectifs engagés est aussi celle des techniciens, pour partie. A Sportune, nous avons voulu classifier les plus rentables en prenant pour base le salaire mensuel de chacun donné par L’Equipe, le temps passé en mois au poste à compter de la 1re journée et le nombre de points obtenus par chacun. L’exercice est imparfait, mais il permet de pointer certaines des réussites et inversement quelques flops couteux pour leurs clubs.

Will Still la plus belle réussite et découverte de la saison en Ligue 1

Meilleur élève et découverte réjouissante de la saison achevée, le Belge Will Still appelé à la rescousse en octobre 2022, pour remplacer Oscar Garcia licencié par le Stade de Reims. Le technicien belge de 30 ans a rempli l’exercice sans les diplômes adéquats, contraignant son équipe à payer match après match, un amende à ce sujet. Mais rémunéré 18 500 euros brut mensuels (soit un peu plus que le minimum autorisé, à 17 920 euros par mois), il a déployé des trésors d’énergie et de malice, pour rendre au Stade de Reims, l’investissement consenti à son égard. A 3 442 euros le coût estimé d’un point de sa part il est, et de loin, le meilleur de ses pairs, dans cet exercice.

Ajoutons avec lui quelques autres révélations ou confirmations de la saison : Philippe Montanié avec le promu toulousain, Eric Roy après qu’il ait pris la suite de Der Zakarian à Brest, ou Pascal Gastien indissociable des bonnes performances du Clermont Foot.

Galtier au PSG, Kombouaré à Nantes et Favre à Nice pour plus chers

Moins remarquables ont été les résultats d’Antoine Kombouaré, sur cet exercice précis avec le FC Nantes ou de Lucien Favre, remercié le 9 janvier dernier de l’OGC Nice. Leurs points égalent ou dépassent les 50 000 euros. Seul Christophe Galtier est plus cher au rapport du salaire et des points gagnés en Ligue 1, mais le coach du Paris Saint-Germain justifiait, à 7,98 millions d’euros brut la saison, d’un salaire bien plus élevé que ses collègues et adversaires.

Vous aimerez aussi:  OM - Shakhtar Donetsk sera en clair à la TV

Classement de la rentabilité des coachs de la Ligue 1 2022-2023

Entraîneur Club Mois passés cette saison* Salaire mensuel Nombre de points Coût du point
Will Still Reims 8 18 500 € 43 3 442 €
Philippe Montanier Toulouse 10 30 000 € 48 6 250 €
Eric Roy Brest 5 40 000 € 31 6 452 €
Alexandre Dujeux Angers 3 18 000 € 8 6 750 €
Didier Digard Nice 5 50 000 € 37 6 757 €
Pascal Gastien Clermont 10 40 000 € 59 6 780 €

Voir le tableau complet en page 2


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD