//taboola

Classement de la Ligue 1 selon la dépense en transferts des clubs

15 mai 2023 à 12:55 par Dridi Amichi

0
Au comparatif du classement sportif et de la dépense sur le mercato, le RC Lens et le Losc s’illustrent, le PSG, l’OL et le SDR sont à l’équilibre, tandis que l’ESTAC accuse le plus gros ratio négatif.

Alors qu’il ne reste que trois journées avant la fin de la saison 2022-2023 de Ligue 1, les tendances commencent sérieusement à se dégager. L’occasion de faire un comparatif entre les sommes dépensées par les clubs de l’élite du football français lors du mercato estival et hivernal et leur place au classement. Le PSG, leader, mène logiquement la danse, devant le RC Lens et l’OM. De son côté, l’OL réalise un exercice qui correspond à ses investissements.

Un trio de tête PSG, RC Lens, OM

Avec 147,5 millions d’euros, le PSG domine les débats en terme de dépenses sur le mercato. La logique est donc respectée sportivement, puisque les Parisiens sont également devant au classement. Dans le trio de tête de Ligue 1, seul le RC Lens performe, avec un différentiel positif de quatre places. Si les Lensois réalisent une saison bien au-dessus de ce que pourraient laisser penser leurs investissements, c’est moins le cas de l’OM, qui accuse un différentiel négatif de -1. Figure de proue du mercato d’hiver, Vitinha, joueur le plus cher de l’histoire du club phocéen, peine à confirmer pour le moment. De son côté, Azzedine Ounahi est blessé.

Statu quo pour un OL en difficulté

La saison de l’OL est, elle, difficile, bien loin de son lustre d’antan, avec une septième place, qui ne satisfait ni les joueurs, ni les dirigeants et encore moins les supporteurs. Sauf qu’en définitive, le classement des hommes de Laurent Blanc n’est que le parfait reflet de leurs investissements. L’Olympique Lyonnais, le PSG et le Stade de Reims sont d’ailleurs les trois seuls clubs de l’élite du football français dont les dépenses sur le mercato estival et hivernal de cet exercice 2022-2023 correspondent à la situation sportive.

Clermont et Troyes, pour le meilleur et pour le pire

Dans le football, et dans le sport en général, les performances sur le terrain et les dépenses sont intrinsèquement liées. Malgré tout, il existe toujours des exceptions, aussi bien dans le positif que dans le négatif. Clermont, qui a investi 2,3 millions d’euros sur les deux mercato, réalise une excellente saison, avec une huitième place, et un différentiel positif de +10. Les hommes de Pascal Gastien sont les meilleurs élèves de cette Ligue 1. Contrairement à Troyes, qui a le bonnet d’âne. Malgré 24,8 millions d’euros dépensés lors des marchés des transferts, les Troyens sont 19ème du classement. Ils ont un différentiel négatif de -9 et sont d’ores et déjà relégués en Ligue 2.

Classement de la Ligue 1 2022-2023 selon la dépense en transferts des clubs

Club Dépense en transferts Classement L1 Classement transferts Différence
Paris 147,5 M€ 1 1 =
Lens 38,35 M€ 2 6 + 4
Marseille 115,4 M€ 3 2 – 1
Monaco 43,5 M€ 4 5 + 1
Vous aimerez aussi:  Un espoir du Racing 92 signe avec l'agence de Jay-Z

Le comparatif complet est à lire en page 2


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑