//taboola

Les 10 clubs de foot français à la plus forte valeur de marque en 2023

14 juin 2023 à 7:05 par Thomas

0
En Ligue 1, le PSG a la marque la plus forte, valorisée à l’internationale, suivi de l’OL et l’OM en challengers.

Bien que comptant parmi les nations dominantes sur le plan sportif, finaliste de la dernière édition du Mondial de football, la France accuse une forme de retard sur la concurrence européenne. Et même en son sein, il y a un forte disparité en terme de valeur de marque, tel que le montre le rapport annuel signé de Brand Finance. Ainsi le Paris Saint-Germain s’y distingue avec une marque solide et internationale, cherchant constamment à maximiser son retour sur investissement et son impact commercial. En comparaison, l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais affichent des marques plus matures, mais ils n’ont pas encore exploité tous les leviers marketing disponibles, leur offrant un potentiel de création de valeur important.

La marque PSG valorisée AAA-, l’OM à double A et l’OL à AA-

Le classement de la valeur des marques révèle un écart significatif entre le Paris Saint-Germain et d’autres clubs comme l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais, le RC Lens, le LOSC Lille, le Stade Rennais et l’AS Monaco. Le Paris Saint-Germain se positionne en tête avec une valeur estimée à 1,132 milliard d’euros, suivi de près par l’Olympique de Marseille à 173 millions d’euros, et l’Olympique Lyonnais avec à millions d’euros. en 2023, la marque PSG est classée AAA- à l’index Brand Finance de 82,2. Elle est en baisse de 1,4% sur 2022. Celle de l’OM est double A, à 71,3 et 64,7 l’OL (AA-).

RC Lens, Losc, Stade Rennais et AS Monaco à fort potentiel de croissance

D’un autre côté, les clubs challengers tels que le RC Lens, le LOSC Lille, le Stade Rennais et l’AS Monaco affichent un fort potentiel de croissance de leur marque, mais doivent encore consolider leur position sur le marché. Ces disparités soulignent les difficultés auxquelles sont confrontées les institutions du football français pour construire un modèle économique compétitif et durable. Les clubs doivent adopter une approche globale et convergente pour gérer leurs activités, en tenant compte des évolutions économiques telles que l’engagement des supporters, la digitalisation, la mondialisation et la responsabilité sociale (RSE).

Vous aimerez aussi:  Stade de Reims, Angers Sco: Les décisions de la DNCG ce mardi

Trouver le juste équilibre entre investissements, impact de croissance et résultats sportifs

Afin de garantir leur compétitivité à long terme, les clubs doivent viser à devenir des marques médiatiques et de divertissement, tout en étendant leur rayonnement mondial et en générant la majorité de leurs revenus grâce à des activités commerciales. Cela nécessite un équilibre entre les investissements, l’impact et la croissance, en tenant compte bien sûr, des résultats sportifs des hommes et femmes sur le terrain.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑