//taboola

Les dessous du partenariat avec le PSG: Entretien avec Renaud Dubois (DG d’Amphora)

6 février 2023 à 16:20 par Thomas

0
On a discuté avec Renaud Dubois du partenariat signé entre Amphora et le PSG.

Un partenariat de cinq ans, entre la maison d’édition et le club de la capitale : voilà ce qu’ont annoncé, mi-janvier dernier, Amphora et le PSG ; la première des deux marques devenant à cette occasion « l’éditeur officiel », de l’équipe championne de France en titre. Depuis l’origine de ce rapprochement, jusqu’à sa concrétisation et la révélation exclusive pour Sportune, du thème et du nom du premier ouvrage, Renaud Dubois, le directeur général d’Amphora nous livre ses impressions…

Entre le PSG et vous, qui a démarché qui ?

Renaud Dubois: Nous étions en contact avec le PSG pour un autre sujet. Nous avons appris, dans ce cadre là, que la licence avec Solar se terminait et qu’au club, ils appréciaient la façon que nous avions de proposer des livres, différents et innovants ; une façon un peu plus culturelle et originale de traiter le sport dans certains de nos ouvrages, avec une vraie audace de maquette. Nous nous sommes très bien entendus immédiatement. Notre interlocuteur, Emmanuel Cherki (responsable du développement produit au PSG, ndlr), qui a une vraie culture du livre, a apprécié nos échanges. Et rapidement nous nous sommes mis d’accord. Ça a été un rencontre assez fluide.

Vous êtes tombés d’accord sur quoi ?

Renaud Dubois: Pendant cinq ans, nous sommes l’éditeur exclusif en France, du Paris Saint-Germain, avec le statut d’éditeur officiel, qui est une nouveauté et un gage de confiance qu’ils nous accordent. Nous réfléchissons à sortir entre 3 et 4 livres par an, sur des angles complètement différents et complémentaires, avec notamment des sujets qui n’ont jamais été traités dans ce type de partenariat. Il va y avoir des ouvrages « classiques », en lien avec le sportif, l’histoire et la culture du club. Puis nous irons vers des ouvrages plus éducatifs, qui s’adresseront au plus grand nombre. Nous essayons de réfléchir à comment exploiter au mieux l’image du PSG et des joueurs, en utilisant de façon positive l’influence qu’ils ont sur les jeunes, pour faire passer des messages éducatifs, en lien avec la pratique du sport ou l’alimentation.

Concrètement, cela va se traduire comment ?

Renaud Dubois: Je vais vous donner en exclusivité, le titre du premier ouvrage : « A table avec le PSG ». L’idée est d’associer un chef, le diététicien du PSG et les joueurs qui vont répondre à un questionnaire en donnant leurs aliments et plats préférés. L’idée est de proposer des recettes simples et équilibrées. Ce sera un ouvrage très premium, très bien illustré. Nous ne sommes pas dans une logique de sport et de performance, nous sommes dans l’idée de pouvoir transmettre, via un ouvrage sympa et accessible, des idées de recettes qui correspondent aux goûts des joueurs et qui vont emmener les lecteurs, à manger plus varié et équilibré.

Allez-vous vous intéresser à d’autres métiers propres à la vie du PSG ?

Renaud Dubois: Nous aurons forcément, à un moment ou à un autre, un projet en inside sur comment fonctionne un gros club de football. Car il y a des services méconnus, il y a des gens qui font un travail de l’ombre. L’idée est d’ouvrir de nouvelles portes et de défricher ce qu’il se fait déjà dans l’édition sportive et qui plus est, dans ce genre de partenariat. Nous ne voulons pas tomber dans le piège du « Best of des meilleurs n°10 ». Ça, ça a déjà été fait quinze fois…

Renaud Dubois: Nous aurons quand même un livre par an, qui fera le résumé de l’année. Classique. Mais avec des angles différents de ce qui a été fait jusque’à présent. Avec des interviews exclusives, des stats, des datas, de la coulisse… De la même façon que nous fonctionnons avec Alpine, que nous éditions également, pour « Alpine F1 Inside », nous ferons un « PSG Inside », pour revisiter la saison du club de l’intérieur. C’est un incontournable. Mais autour de cela, nous avons un projet pour l’année prochaine d’ouvrage, en mode beaucoup plus culture pop. Ce sera un véritable objet. Nous avons plein d’idées.

Sur la presque vingtaine de livres qui seront édités, combien en avez-vous déjà en tête ?

Renaud Dubois: Une petite dizaine

Qui va les écrire ?

Renaud Dubois: Des journalistes avec une vraie connaissance du football et du PSG

Vous aimerez aussi:  Ibrahimovic nouveau président de la Kings League

C’est vous ou les PSG qui les choisissez ?

Renaud Dubois: C’est une concertation. Mais ça n’est même pas un sujet, le consensus est complet. Il n’y a pas énormément de journalistes qui écrivent bien et qui ont une vraie connaissance du PSG.

Evoquons les objectifs du partenariat, qu’est-ce que vous en attendez ? De la notoriété ? Des recettes commerciales ?

Renaud Dubois: De la notoriété ça ne peut pas faire de mal. Etre l’éditeur officiel d’une marque et d’une institution comme le PSG, cela représente quelque chose. C’est le club de football de Paris, la Ville Lumière, la plus visitée au monde. Et nous espérons, évidemment, un succès commercial. Je ne signe pas ce genre de contrat pour faire de la figuration.

Le PSG est un sujet assez naturel chez vous ?

Renaud Dubois: Ce n’est pas cela qui fait la différence, mais l’ironie veut que je sois un supporter du PSG depuis mon enfance, abonné au virage Auteuil. C’est mon club de coeur, j’ai une connaissance absolue du club et de son histoire. Lorsque je rencontre des gens du PSG, nous parlons exactement le même discours. Au-delà de ça, j’ai une vraie culture sportive. Nous avons d’autres clubs qui nous sollicitent, ou d’autres sports. Ce qui fait la force d’Amphora, par rapport à des maisons qui appartiennent à de grands groupes, c’est que l’on ne fait pas du sport par opportunisme. Les gens chez Amphora vivent et respirent sport.

Comment, avec le club, allez-vous fonctionner entre vous ? C’est vous qui récupérez les bénéfices ?

Renaud Dubois: Il y a une avance forfaitaire qui est versée chaque année. C’est une somme garantie au PSG. Et un pourcentage sur les ventes.

Avez-vous des objectif de ventes ?

Renaud Dubois: On ne peut pas savoir. Ce serait arrogant d’en avoir, parce que nous allons faire des ouvrages, comme « A table avec le PSG », à propos duquel je n’ai aucune idée de la façon dont cela va être accueilli. Je sais que notre agent littéraire, qui s’occupe des droits à l’étranger, l’attend avec impatience. Mais vous donner un chiffre ? Non. C’est d’ailleurs toute la difficulté du milieu de l’édition, les aléas sont énormes pour ce type d’ouvrage.

L’étranger c’est une part importante du business ?

Renaud Dubois: Ça aussi, c’est un gros point d’interrogation. Le PSG est une marque internationale, avec des joueurs connus dans le monde entier. Donc oui, c’est plus facile de vendre les droits d’un ouvrage comme celui là. Mais combien de pays vont se montrer intéressés et ce qu’ils seront prêts à investir ? Franchement, je n’en ai aucune idée.

Vous évoquiez précédemment la possibilité de reproduire le même type d’accords ailleurs. Vous avez déjà noués des contacts à cet effet ?

Renaud Dubois: Ce type de partenariat pas forcément, mais il y a un grand club (de football français, ndlr), qui récemment nous a sollicité, pour un très gros projet qui ne sera, pas sous licence. Or football, nous travaillons avec des fédérations, de basket, de badminton, de tir à l’arc, nous avons passé un contrat pour une collection un peu philosophique avec l’INSEP… Nous avons des contrats assez variés avec des institutions fortes dans le sport français.

Combien publiez-vous de livres en moyenne par an ?

Renaud Dubois: J’ai créé il y a moins de deux ans, deux autres marques : une, Sixième(s), qui propose des ouvrages de fiction et l’autre, Bold, des ouvrages qui se veulent inspirant. Si je prends l’ensemble des trois maisons, en sachant que Amphora représente 90%, on doit être aux alentours de 50 ouvrages. Donc sur Amphora sport, une quarantaine d’ouvrages.

Comment se porte d’une manière générale le marché du livre ?

Renaud Dubois: Nous sommes en phase de développement avec de nouveaux projets. Nous compensons un marché compliqué, mais ça n’est pas que le livre, avec en plus des matières premières, dont le papier, qui explosent ; nous compensons cette conjoncture compliquée par un développement de nos productions et diversification de notre ligne éditoriale.

Quand sortira le premier livre avec le PSG ?

Renaud Dubois: La sortie est prévue pour ce mois de juin.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑