FC Barcelone-Manchester City: Sanchez, le point sur les offres…

22 juin 2011 à 17:12 par Palissarde

0

Le transfert d’Alexis Sanchez au FC Barcelone semble décidément sans fin… Alors que le joueur de l’Udinese était parti pour passer sa visite médicale en Catalogne ce mercredi, Manchester City a, selon Marca, lâché une offre qui perturbe toute la transaction. Au point que le joueur ait été obligé d’annuler ses billets d’avion direction Barcelone ! On fait le point sur les propositions des deux protagonistes pour embaucher l’attaquant chilien de 22 ans.

Pour Sanchez, Manchester City offre un plus gros transfert et un plus gros salaire

Du côté de Manchester City, l’offre atteint donc maintenant 40M€. Autrement dit, on s’approche tout doucement de l’indemnité réclamée à l’origine par le propriétaire de l’Udineses Giampolo Pozzo:  » Alexis vaut 50 millions d’euros », a-t-il lâché dans les médias italiens ces derniers jours. L’offre des Citizens est assortie, selon la presse espagnole, d’un salaire bien plus important que celui offert par le FC Barcelone. Bref, Manchester City semble avoir les cartes en main d’un point de vue économique.

Le FC Barcelone va-t-il devoir augmenter son offre pour Alexis Sanchez ?

Du côté du FC Barcelone, l’offre atteint 28M€ d’indemnité. A celle-ci, le club catalan associe 5M€ de primes pour l’Udinese, selon les performances du joueur en Espagne et les résultats de l’équipe. Le salaire, lui, se « limite » à 3M€ brut par an. Pour un joueur du Barça, c’est très peu. Alexis Sanchez débuterait avec la 15e rémunération du club. Les Blaugranas disposent, en revanche, d’un avantage: le « choix du coeur » d’Alexis Sanchez. Le Chilien veut jouer au FC Barcelone. Reste à savoir si les considérations business l’en empêcheront. Ou pas…

Pour comparer: Les salaires des joueurs du FC Barcelone

Vous aimerez aussi:  PSG 5e, les 20 clubs qui génèrent le plus de revenus en 2023


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑