WRC: Quel avenir pour l’épreuve reine des rallyes ?

7 février 2012 à 21:50 par Marc Limacher

1

Sebastien Loeb au rallye de Monte Carlo 2012 @Icon Sport

La fin d’une ère pour le rallye et tout particulièrement le WRC ? Il semble bien que oui. La vitrine du Monte-Carlo et la victoire tricolore de Sébastien Loebcache la forêt qui subit une déforestation massive. Le groupe Volkswagen souhaite venir dans la discipline à l’horizon 2013, mais le plateau actuel est relativement pauvre. L’avenir de Citroën Sport est suspendu à l’envie de son pilote star de continuer l’aventure après 2012. Ford se concentre vers des équipes privées. Mini réduit sa voilure avec Prodrive. Le plateau de cette année ressemblera à un duel Hirvonen – Loeb sur le papier. Mais, pour cela il faudra le voir.

Qui pour diffuser le WRC à la TV ?

Or, les World Rallye Cars souffrent désormais d’un problème de retransmission. David Richards (fondateur de Prodrive) reprend pour 300 millions d’euros les droits commerciaux de la discipline en Avril 2000, via la société ISC (International Sportsworld Communicators). Ce sera un énorme échec et les pertes financières s’accumulent. Il y a 5 ans, ISC est vendu à North One Television, pour être une nouvelle fois vendue début 2011, à Convers Sports Initiatives (CSI). Avec toujours ces pertes financières. CSI a été déclaré en faillite et son propriétaire, le russe, Vladimir Antonov est recherché par Interpol pour détournement de fond. Aujourd’hui les droits appartiennent à la FIA.

Des discussions avec Eurosport ont eu lieu avant d’être rompues la semaine dernière. Le WRC se retrouve donc aujourd’hui sans promoteur, ni diffuseur TV et des constructeurs qui hésitent. Bref la discipline se meurt progressivement.

Vous aimerez aussi:  Rugby: Le RC Toulon se lance dans les assurances avec RCT Assurances

no images were found


One Response to WRC: Quel avenir pour l’épreuve reine des rallyes ?

  1. Yan says:

    Qu est ce que vous pensez de la GT 86? je viens de voir une nouvelle vid http://youtu. be/zO7A9pHSfmI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑